Activité

Écrivain ; Illustrateur

Domaine[s]

Jeunesse ; Bande dessinée

strong>BIOGRAPHIE (rédigée par l'auteur) :
François Corteggiani est né le 21 septembre 1953 à Nice. Après quelques collaborations locales, il monte à Paris en 1972. Suite à des travaux publicitaires et quelques dessins dans divers journaux, il débute vraiment dans une petite maison d'édition lyonnaise (la SEPP), pour laquelle il livre un peu plus de 1000 planches en deux ans.
Après un passage éclair chez "Spirou", il entre au journal "Pif Gadget" où il anime le personnage de Pif, d'abord en dessin, ensuite en scénario, vers lequel le pousse depuis longtemps Christian Godard. Il crée aussi la série "Pastis" et, avec Tranchand au dessin, les séries "Marine" et "Smith et Wesson".
Pour Glénat, en 1981, toujours avec Tranchand, il reprend les séries "Bastos et Zakousky" et "Chafouin et Baluchon" pour les journaux "Circus" et "Gomme". Après l'arrêt de "Gomme", il participe au mensuel "Vécu" en écrivant "De silence et de sang" pour Marc Males puis "Barison" ainsi que la série "Sundance" pour Michel Suro.
À la fin des années 70, il travaille pour le journal allemand "Zack" ("Super As" en France) pour lequel il écrit "Peter O'Pencil" que dessine Giorgio Cavazzano avec qui il fera ensuite "Capitaine Rogers" pour le "Giornalino" de Milan ainsi que "Timothée Titan" d'abord pour les éditions Hachette, ensuite pour les éditions Paoline en Italie.
Depuis 1982, il travaille pour Walt Disney company en France, Italie, Hollande, Danemark et États-Unis et pour le "Journal de Mickey" où il a animé avec Tranchand les gags de L'École Abracadabra et de Monster Motel tout en continuant ensemble la série "Marine".
Avec Philippe Bercovici pour Glénat, Dhp, Strip Art Features et Bayard, il a fait les séries "Yann et Julie", "Robinson et Zoé", "Le Grand Panic Circus", "Barnabé" et "Kostar le magnifique".
Dès 1996, avec Emmanuel Barison, il crée la série "Yakuza" chez Soleil, poursuit la série "De silence et de sang". Et termine la série "Tatiana K" dont le premier dessinateur était Félix Meynet.
Suite à la disparition de Jean-Michel Charlier en 1989, c'est lui qui a repris les scénarios de "La Jeunesse de Blueberry" dessinée d'abord par Colin Wilson, puis Michel Blanc Dumont.
Poursuivant en même temps son travail sur diverses séries avec plusieurs dessinateurs comme Sébastien Verdier, Dominique Cébe ou Yves Rodier, il se voit confier en 2004 la rédaction en chef du nouveau "Pif Gadget". Cette nouvelle aventure s'achèvera en 2008.
Outre ses travaux actuels, il a signé un premier album de "Sibylline" avec André Taymans et il fait partie depuis 2010 des nouveaux scénaristes des séries "Alix" et "Lefranc" de Jacques Martin.
Il vit dans le sud de la France depuis 1987.

Accès directs :