Activité

Écrivain

Domaine[s]

Théâtre ; Roman, nouvelle ; Poésie ; Littérature

Animation : Atelier d'écriture

Lieux d'intervention : Partenariat avec scolaires et universités ; Partenariat avec bibliothèques

BIOGRAPHIE (rédigée par l'auteur) :
Né en 1954 à Marseille, Henri-Frédéric Blanc fait ses études au Lycée Saint-Charles.
À onze ans, il intègre l'O.M. qu'il quitte trois semaines plus tard après s'être fait voler ses chaussettes dans les vestiaires.
En 1972, il s'inscrit à la faculté de lettres d'Aix-en-Provence.
Incorporé en 1976 dans les Chasseurs alpins, il est rapidement dirigé vers un hôpital psychiatrique (voir "Printemps dans un jardin de fous").
Après une thèse de doctorat en 1981, il multiplie les petits boulots (guide touristique, libraire, caissier, veilleur de nuit, guetteur d'incendie...) pour consacrer l'essentiel de son temps à l'écriture.
En 1988, sur la vigie du Grand Arbois, il est frappé par la foudre.
En 1989, son premier roman, "L'Empire du sommeil", est publié par Actes Sud et salué comme une révélation.
Une vingtaine d'autres livres suivront, dont la plupart seront traduits à l'étranger et un certain nombre adaptés au théâtre.
Son oeuvre comprend douze romans, mais aussi des pièces de théâtre, nouvelles, pamphlets et un recueil de poésie.
Henri-Frédéric Blanc est considéré comme une figure de proue de la nouvelle littérature marseillaise, autrement nommée overlittérature : littérature crue, iconoclaste, qui se caractérise par son naturalisme burlesque, son mauvais goût assumé, son irrespect total et le recours méthodique aux armes de la dérision et de la satire.

ATTACHÉE DE PRESSE :
Madame Marjolaine de Latour - Éditions du Rocher - m.delatour@wanadoo.fr

Accès directs :