L'autrice-illustratrice, née en 1986, vit et travaille actuellement à Marseille. Elle explore les techniques et varie les styles : de l'illustration (traditionnelle ou numérique) à l'art contemporain en passant par la céramique, des livres jeunesse aux fresques murales, des ateliers pour enfants aux cours pour les classes préparatoires.

Floriane Ricard aime se renouveler perpétuellement et découvrir de nouveaux territoires de jeux, jouant avec un large éventail d'univers et fuyant la monotonie d'un monde trop restreint.

 

Avez-vous des projets en cours ? 

Après avoir publié 6 ouvrages en tant qu'illustratrice je me suis tournée vers l'écriture. J'ai sous le coude trois projets d'albums jeunesse qui attendent de voir le jour, dont je suis auteure des textes et des dessins.

Pour l'un de ces albums, je me suis inspirée de mon arachnophobie (que j'ai réussi à apprivoiser au fil des années), c'est important de montrer aux enfants que ces petites bêtes ne sont pas si terribles. C'est leur apprendre à respecter l'autre et à accepter sa présence, tout aussi légitime que la nôtre, même si l'autre nous semble bien étrange, différent et inquiétant. Et puis…il y a beaucoup trop d'araignées assassinées à coup de tongs chaque année dans le monde, c'est intolérable, il faut que cela cesse !
J'ai aussi un projet de bande dessinée pour adultes qui a pour sujet la sensibilité.

En parallèle je travaille la céramique, et les collages abstraits, principalement avec des papiers anciens, de récupération, qui présentent la marque du temps ou des défauts. Les papiers usés, tâchés, ceux que l'on jette, ceux que personne ne regarde. C'est eux qui attirent mon attention. Le collage c'est très instinctif. C'est une vraie libération de passer du figuratif à l'abstrait. Une vraie respiration entre deux ouvrages.

 

Quel est le livre auquel vous n'arrêtiez pas de penser lorsque vous n'étiez pas en train de le lire ?

Anima de Wajdi Mouawad (Actes Sud). C'est un récit ultra puissant, brûlant. Ce qui me fascine ce sont les destins difficiles, les existences tragiques. Ce qu'il reste de nous après un séisme de vie, comment on s'en relève. Cela m'intéresse d'autant plus lorsque le traumatisme a eu lieu dans l'enfance… la construction de l'identité me fascine. Je suis inévitablement attirée par ceux que la vie n'a pas épargnée. Leur force de vie m'impressionne.
C'est la raison pour laquelle j'ai envie de donner des ateliers d'illustration avec les publics qui connaissent ou ont connu des problématiques de vie importantes (publics isolés ou oubliés, qui ont connu la guerre ou l'incarcération… ). Ainsi l'œuvre de René Frégni, me donne par exemple envie de me diriger vers les centres pénitenciers…

Il y a aussi Guerre, et si cela nous arrivait ?, de Janne Teller (Éd. Les Grandes Personnes). Une dystopie qui nous place dans la peau d'un réfugié. La France est en guerre et c'est nous qui demandons l'asile, ailleurs, pour fuir l'ultra violence et surtout, avoir la vie sauve… Ce livre ferait du bien à beaucoup de personnes qui semblent avoir oublié leur humanité.
 

Quel est le livre qui vous réconforte le plus ?

Tulipe de Sophie Guerrive (Éd.2024). Il nous plonge dans les pensées d'un ours hypersensible, philosophe sans le savoir, absolument incroyable. Les strips de Tulipe contiennent un bon nombre de questionnements qui m'animent. J'aimerais beaucoup le rencontrer, ce Tulipe. Il me fait chaud au coeur et je suis vraiment heureuse que Sophie Guerrive l'ait inventé. Je crois que c'est la personne que je préfère sur Terre, c'est dire !

 

Le livre dont vous auriez aimé être le héros ?

Les praticiens de l'infernal de Pierre La Police (Cornélius Éd.). Parce que c'est totalement absurde, c'est bizarrement drôle, on ne s'ennuierait pas une seule seconde dans ce monde. C'est un délice de surprise. Ça n'a ni queue ni tête et justement, je suis du genre à passer du coq à l'âne. Dans les ouvrages que j'ai publié je me suis beaucoup éloignée de cette absurdité qui m'est chère, j'essaye d'en reprendre la direction… Ma fantaisie doit faire son coming out !

Il y a aussi Megg Mogg & Owl de Simon Hanselmann (Éd.Misma) et Offices & humans de Roope Eronen (Éd.Misma)...

 

Derniers Titres parus de Floriane Ricard

couverture du livre Récits & contes de Provence

Récits & contes de Provence

Récits & contes de Provence De la Camargue aux premiers sommets des Alpes en passant par le Luberon, du Rhône qui caresse Avignon au Mercantour habité par les loups,...

En savoir plus

couverture du livre Zarbi : enfant zèbre

Zarbi : enfant zèbre

Zarbi n'est pas tout à fait comme tout le monde. Beaucoup de choses simples pour les autres sont compliquées pour elle. Et les questions se bousculent sans arrêt dans sa...

En savoir plus

couverture du livre Renard se jette à l'eau

Renard se jette à l'eau

Le nouveau produit nettoyant de Voisin fonctionne très bien. Un peu trop bien, puisqu'il détruit tout sur son passage. Heureusement, Renard est là, s'interroge et...

En savoir plus

Accès directs :