Avec la fermeture de la librairie de Salernes, et le rachat in extremis de celles de Brignoles et de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, le Haut-Pays varois craignait de voir disparaître son tissu de librairies locales. C'est pour faire vivre une offre de livres dans ces petites communes aux portes des gorges du Verdon, que Léïla Ichou et Cédric Lepécuchelle ont choisi de s'installer à Aups, petit village d'à peine 2 000 habitants.

Caractères Libres occupe deux étages d'une vieille maison bâtie dans le lit d'une ancienne rivière, et borde l'une des deux rues commerçantes de Aups. La vitrine est étroite, mais les contraintes des bâtiments classés empêchent toute extension… Les nouveaux propriétaires sont ici passés par tous les états : “On a découvert un puits ! et fait le choix de le scénariser”… ce qui bien sûr a entraîné quelques contraintes de sécurité. Ouverte début décembre 2011 et occupant 120 m2, la librairie compte déjà près de
12 000 références. Le fonds mêle livres neufs et d'occasion, afin de “permettre aux petits budgets et aux jeunes de trouver une offre abordable”. En cours de constitution, ce fonds s'équilibre entre les différents genres, avec une dominante en sciences humaines.

Tous deux issus de la formation Métiers du Livre, ces anciens “vendeurs-libraires” négocient âprement avec les commerciaux : “Ça se passe bien avec la majorité des groupes, et pour les remises on s'en sort pas mal. Mais par exemple on a appelé 150 fois le CDE [diffusion Gallimard] en vain ! Alors sans compte ouvert, c'est du 27 % !”

Conscients de la difficulté à faire durer un commerce de librairie dans une petite commune, ils se rendent sur les marchés et proposent un service de livraison à domicile pour les personnes empêchées. Ils tentent également de travailler avec les AMAP locales et programment de nombreuses animations tant littéraires, musicales, qu'éducatives.

Accès directs :