Nouvelle venue aux éditions de la Nerthe, la collection Classique. Placée sous la direction de Philippe Blanchon, cette dernière réunit en une seule première livraison six ouvrages consacrés principalement à des textes inédits, écrits dans l'entre-deux-guerres. L'unité de cette collection se trouve notamment dans ce que ces œuvres, sous la forme épistolaire, nous donnent à découvrir des auteurs eux-mêmes, souvent au commencement de leur écriture. Ainsi, nous découvrons un Raymond Guérin lucide et inquiet quant aux événements à venir, à travers le récit d'une croisière en Méditerranée dans Les Lettres à Déjanire. Apparaissent les projets et ambitions littéraires, étonnamment anticipés, de ce traducteur prodigieux qu'était Armand Robin lorsqu'il écrit ses Lettres à Jean Guéhenno et ses Lettres à Jules Supervielle. C'est aussi sous forme de correspondance qu'Eugenio Montale laisse entendre son admiration pour Svevo lorsqu'il l'incite à rééditer ses œuvres.
Le travail de traduction tient également une grande place dans la publication de ces textes peu connus et par là même dans le propos de cette collection. En effet, ce sont les traductions de Thierry Gillybœuf qui permettent de découvrir pour la première fois en français l'intégralité de XLI Poèmes de Cummings. De première importance, ce recueil nous fait entrer plus avant dans cette modernité américaine dont Cummings fut l'un des précurseurs. Autre traduction de Thierry Gillyboeuf : le dernier recueil d'Herman Melville, Timoléon où transparaît tout son univers poétique.
Enfin c'est avec Cœur de Chair, œuvre poétique intégrale, pensée et mise en place par l'auteur lui-même, que nous pouvons apprécier la maturité de celui qui fut imprimeur et éditeur de Georges Bataille : Jean Legrand.
La qualité littéraire de cette nouvelle collection est mise en valeur, comme toujours, par une fabrication irréprochable et un constant souci esthétique.

Sina Riahi
Centre international poésie Marseille

Les éditions de la Nerthe ont fermé leurs portes en 2008.

Accès directs :