Commanditée par le ministère de la Culture et menée par l'Observatoire des politiques culturelles, en lien avec l'ABF, cette étude sur les divers impacts des bibliothèques a été publiée en mars 2019.


Le rôle des bibliothèques évolue, et le champ de leurs missions s'élargit. Si elles demeurent des structures de proximité dédiées à la diffusion des savoirs, des idées et de l'information, elles assument désormais de nouveaux rôles : lutte contre la fracture numérique, participation à l'éducation artistique et culturelle des publics, propositions d'actions culturelles visant à renforcer le lien social, etc. Les bibliothèques se trouvent donc au croisement de multiples systèmes de valeurs.

Le rapport Comment apprécier les effets de l'action des bibliothèques publiques ? (publié dans la même collection que Qui sont les non-usagers des bibliothèques ? ) fait le point sur l'impact des bibliothèques et sur les effets concrets de leurs actions au sein des territoires qu'elles desservent.

Il dévoile les résultats de l'étude menée, qui permettent d'avancer nombre d'arguments valorisant la place indispensable des bibliothèques. Il propose également des méthodes pour mesurer l'influence réelle de l'activité des bibliothèques ainsi que leur contribution au bien-être social, tant au niveau de l'individu que de son environnement.

Attractivité du territoire, réussite éducative, développement des capacités cognitives, employabilité, tranquillité publique, sont quelques-uns des effets observés. Bien que leur valeur (au sens économique du terme) soit difficile à évaluer et à restituer, tous ces apports au bien-être social sont indispensables aux responsables publics désirant entamer une démarche opérationnelle ou conforter leurs choix.


Comment apprécier les effets de l'action des bibliothèques publiques ?
De Pierre Le Quéau et Olivier Zerbib, avec la collaboration d'Élise Butel et Cécile Martin
Commandité par le ministère de la Culture et piloté par l'Observatoire des politiques culturelles
Publié en mars 2019
114 pages


Télécharger le rapport

 

Accès directs :