Entre revue d'artiste et journal gratuit, entre image et texte, fondcommun souhaite susciter débats et questions : “Rendre lisible et visible ce qui fait problème aujourd'hui, c'est pour nous chercher à susciter des paroles et des actions publiques : comment pourrait-on construire et partager un fond commun ?” Après un numéro zéro publié en octobre 2009, le numéro 1 paraît en juillet 2010 pour l'ouverture du Festival international du documentaire de Marseille auquel la revue participe ; elle participera, toujours à Marseille, aux 23e Instants Vidéo, festival “POétique POlitique POétronique”, en novembre 2010.

Tirée à 2 500 exemplaires, la revue se présente sous la forme d'un journal, en noir et blanc, et chaque page est dédiée à la proposition d'un artiste (auteur, plasticien, photographe…). En consultation gratuite dans les bars, salles d'attente, bibliothèques, lieux culturels, la revue est vendue 5 euros en librairie. Elle est aussi disponible en ligne sur un site dédié.

Accès directs :