Il y a comme une impression de déjà vu. C'est une histoire a priori anodine qui se révèle plus captivante qu'il n'y paraîtrait. Et pourtant, la trame est simple. Un jeune garçon au sourire malicieux dérange sa famille. Son papa est trop occupé à jouer des mécaniques, sa maman est absorbée par l'ordinateur et sa sœur est décidée à ne pas jouer la “baby-sitter”. Dès lors, le jeune garçon prend l'air, s'enfuit en montgolfière, plane et côtoie Éole, traverse le désert et enjambe une rivière. Effrayé sur les monts, un tigre sur les talons, le jeune garçon franchit le fleuve et déchire son pantalon. Oui, ce garçon rêve, il entrevoit un passage dans une jungle sauvage, évite un précipice et finalement retrouve sa première bâtisse.
Oui, ce garçon rêve d'un monde où il serait le centre des attentions, la clé de l'action. Le temps d'une évasion, nous suivons le fruit de son imagination, joyeuse, colorée et intrépide.
Bruno Robert utilise une palette dominante de trois coloris (vert, bleu, jaune) dans de grandes illustrations, dynamiques et alternant les cadrages. Il nous fait voyager au pays de l'espoir, de la lumière, de dame nature, dans l'imaginaire d'un enfant esseulé. La bonne humeur, la joie, sont amplifiées par le phrasé presque chantant de Brigitte Vaultier. Des phrases courtes, des rimes, accélèrent le temps du voyage et donnent vie à ce doux rêve, l'espace d'un instant.
Il y a vraiment une impression de déjà vu dans l'enfance de tout un chacun. Ces moments où l'imaginaire prend le pas sur la réalité, où les règles du quotidien sont bafouées par l'esprit créatif d'un enfant. C'est toute la réussite de cette belle rencontre imaginée par les Éditions du Ricochet entre Brigitte Vaultier, l'auteure de Zoofolies (2004) et Bruno Robert, illustrateur de Jour de vote à Sabana (2005).

Cyrille Lemaître
Médiathèque Izzo - Chateauneuf-les-Martigues (13)



32 p. format 30 x 30
ISBN : 978-2-911013-99-7
Éditions du Ricochet

Derniers Titres parus de du Ricochet

Accès directs :