Provence-Alpes-Côte d'Azur, Toscane, et maintenant Andalousie : vivez la construction d'un réseau auquel tout un chacun peut apporter sa pierre ou puiser des contacts.


En décembre 2004, Dazibao n°3 se faisait l'écho du projet « Euromedinculture », porté par l'association de développement culturel européen et international (ADCEI). Il s'agit d'un réseau destiné entre autres à encourager les partages d'expériences et de compétences entre professionnels de la culture, notamment dans le domaine du livre. Des initiatives euro-méditerranéennes concrètes peuvent naître de ces rencontres.

En novembre dernier, l'Agence régionale du Livre était conviée, aux côtés du COBIAC, de l'ABF PACA et de la médiathèque départementale des Alpes-Maritimes, à un voyage professionnel en Andalousie.
Le monde des bibliothèques y était le plus représenté. En Espagne comme en France, la superposition des strates administratives rend peu perceptible au premier abord le fonctionnement des bibliothèques. Si les Régions sont plus autonomes, et la décentralisation beaucoup plus poussée que chez nous, les entremêlements de compétences sont légion.
Il existe par exemple des bibliothèques régionales, sous double tutelle Région-État, ayant une vocation de conservation et de collecte du dépôt légal. Notons cependant l'existence d'une loi cadre sur les bibliothèques datant de 2003.

La visite de l'institution « Colombina » aux fonds prestigieux, de la bibliothèque d'Andalousie ou encore de la bibliothèque publique provinciale « Infanta Elena » a mis en exergue les points communs entre nos deux régions (très nombreux, de la mise en place de catalogues uniques jusqu'aux services de réponses aux questions à distance) ainsi que les différences, la France semblant plus « avancée », notamment quant à l'offre documentaire mise à disposition du public.

La région s'est par ailleurs dotée d'un très ambitieux « pacte andalou pour le livre » (PAPEL), qui nous a été présenté par la Direction générale du Livre. Ce pacte identifie maints objectifs que toute politique publique du livre souhaite atteindre. Sa principale originalité réside dans la liste des signataires : outre les institutions et groupements d'éditeurs, libraires ou bibliothécaires, on trouve la radio-télévison andalouse, deux syndicats ouvriers et le patronat.

L'intérêt de ce type de voyage, c'est fondamentalement de sentir l'Europe et sa communauté de pensées et de problématiques professionnelles. Ici ou là-bas, les préoccupations sont identiques : publics, collections, accessibilité… À l'évidence, les transpositions des directives européennes mettent sensiblement en lumière les mêmes questionnements… et les mêmes tensions. Ainsi en est-il des débats vigoureux qui opposent bibliothécaires et libraires au sujet du droit de prêt.

Enfin, constat a été fait que manquaient souvent aux porteurs de projet les interlocuteurs adéquats pour trouver les partenaires les plus pertinents à l'étranger. Avec Euromendinculture, demandez, c'est trouvé !



Les partenaires d'Euromedinculture :

Association pour le Développement Culturel Européen et International (ADCEI) - France
Regione Toscana - Italie
Instituto di Studi e Programmi per il Mediterraneo (ISPROM) - Italie
Regione Lazio - Italie
Consejeria de Cultura de la Junta de Andalucia - Espagne
Diputacion de Cordoba - Espagne
Universidad de Cadiz - Espagne
Diputacion Provincial de Grenada - Espagne
Université Mohammed V Souissi - Maroc
Région Tanger Tétouan - Maroc

Pacte andalou pour le livre : http://www.pactoandaluzporellibro.com
Association andalouse des bibliothécaires : http://www.aab.es
Association des Editeurs d'Andalousie : http://www.aea.es
Fédération andalouse des libraires : Site en construction

Accès directs :