Le Congrès mondial des bibliothèques et de l'information, IFLA, réunit chaque année plus de 4 000 bibliothécaires du monde entier. L'édition 2014 s'est tenue à Lyon en août dernier.

À cette occasion, la Fédération internationale des Associations et des Institutions de Bibliothèques a lancé une déclaration en faveur de l'accès à l'information et au développement. La Déclaration de Lyon pose qu'un “accès accru à l'information et à la connaissance, soutenu par une alphabétisation universelle, est un pilier essentiel du développement durable”.

L'IFLA appelle donc les États membres des Nations Unies à adopter certains principes : accès aux informations et aux données, protection de la vie privée, internet ouvert à tous, pérennisation du financement des programmes d'accès à l'information...

Cette Déclaration n'est que le prélude d'un programme plus ambitieux. La présidente de l'IFLA, Sinikka Sipilä, souhaite que les Nations Unies intègrent l'accès à l'information dans le programme post-2015 ; une initiative qui prendra la suite du Millénaire pour le développement (OMD), et qui a pour objectif “d'éliminer la pauvreté”.

La Déclaration de Lyon a déjà été signée par plus de 130 institutions et associations internationales appartenant au monde des bibliothèques, de la presse et de l'université.


http://conference.ifla.org

Accès directs :