L'éditeur porte bien sa devise « Je me limite à tout ».


L'Archange Minotaure a pris son premier envol en mars 2001, dans la région Languedoc-Roussillon, avec une collection dédiée aux récits des écrivains voyageurs, « redécouvreurs » du legs d'Al Andalus dans la première moitié du xixe siècle. Cette réexploration de quelques franges significatives de la littérature romantique s'est poursuivie avec trois collections : « Tapage », accueillant pamphlets et textes polémiques (Constant, Courier, Hugo, Gautier, Flaubert…), « l'Hircocerf », dédiée aux recueils de nouvelles et de poésie et « Vers l'Orient », consacrée à la redécouverte de quelques textes majeurs, fondateurs de l'orientalisme.

À travers ces publications, nous pouvons apprécier sous un angle nouveau des auteurs incontournables. Qui ne connaît l'illustre Théophile Gautier ? Mais qui a lu son texte intitulé De l'originalité en France ?

Dès 2002, L'Archange Minotaure ouvre ses « portes clandestines » à la littérature contemporaine avec un Abécédaire des ailleurs de Bernard Vanel, puis c'est au tour de la collection « Contrepointes » d'accueillir une biographie de Blaise Cendrars écrite par Jacques Rouré et illustrée par Pierre François, ainsi que Les Sabots de sept lieues, texte et photographies de Gil Jouanard.

En 2003, une collection vouée « Aux Abyssinies » est inaugurée par un essai de Jacques Mercier sur l'important séjour de Michel Leiris en Éthiopie, en 1932. Et c'est dans cette dernière collection que L'Archange Minotaure publie en octobre 2004 son premier livre d'art, consacré aux portraits de Marie dans la peinture chrétienne d'Éthiopie : Vierges d'Éthiopie.

Ainsi de grands auteurs classiques ou méconnus, tel le grand penseur du xixe siècle Edgar Quinet, côtoient des auteurs contemporains comme François Pouillon ou Jacques Mercier.

La mise en page est sobre, extrêmement soignée : couvertures illustrées, gravures sur bois reproduites à l'intérieur, bichromie rouge et noire, papier bouffant, tout est mis en oeuvre pour le plaisir de l'oeil. Les propos sont pointus, la lecture simple et fluide.

L'association textes / images est apparue avec le lancement des dernières collections. Ici la photographie est utilisée en un jeu d'équilibre ombre et lumière, un clair-obscur pour laisser place à l'imagination du lecteur, à sa simple perception.

En 2005, L'Archange Minotaure poursuit sa quête labyrinthique en déambulant au gré des voyages et des littératures tout en ménageant une latitude certaine à l'art et l'anthropologie. Quelques destinations sont annoncées : Prague et Istanbul avec Gil Jouanard, la Toscane avec Bernard Vanel et Michel del Castillo, l'Andalousie avec le peintre Delacroix, l'Éthiopie, domaine de prédilection, avec le poète Constantin Kaïteris…

Littérature, voyage, anthropologie, arts… et bientôt théâtre, musique et jeunesse.
La maison d'édition, qui a rejoint notre région il y a peu, totalisera en mars prochain une soixantaine de livres-étapes publiés en quatre ans.
Vous pourrez découvrir l'Archange Minotaure au Salon du Livre de Paris sur le stand Provence-Alpes-Côte d'Azur.

L'Archange Minotaure a déménagé à Montpellier en 2013.

Accès directs :