Exceptionnellement publié à l'automne en cette année particulière, le rapport d'activité détaille l'action collective des éditeurs menée par le Syndicat national de l'édition entre avril 2019 et juin 2020.

Les chiffres de 2019 étaient prometteurs : un chiffre d'affaires des éditeurs en progression de 5 % avec un volume de vente de 435 millions d'ouvrages, l'édition numérique en augmentation de 9,2 %, l'édition scolaire de 35,9 %, la bande dessinée de 11,3 %, mais la crise sanitaire a entraîné un effondrement presque total du secteur du livre en 2020.

« Dès le 1er mars, nous avons dû annuler le salon du livre, décision difficile, a posteriori évidente, mais lourde de conséquences pour l'ensemble du secteur et aussi pour le SNE. Dès le mois d'avril, nous avons dû expliquer à l'État l'impact de la crise sur toute notre filière et convaincre les décideurs de l'importance de soutenir le livre et tous ses acteurs, au premier rang desquels les libraires. Et négocier des mesures d'urgence, pour le livre en général et l'édition en particulier. » explique Vincent Montagne, Président du SNE.

Certains projets comme le "booktracking"1, "Clic.EDIT"2 ou la charte "Prix du livre" ont été ralentis, mais les Assises du livre numérique et de l'édition Jeunesse ont montré l'importance de ces secteurs en période de crise.

64 pages qui font ressortir un élan collectif : un nouveau rendez-vous consacré aux problématiques de développement durable dans les métiers du livre, un focus sur le secteur de la Bande dessinée -année de la BD oblige- les actualités juridiques, internationales et sociales du secteur et les initiatives du SNE pour alerter et encourager la relance.

 

1. Le booktracking propose aux auteurs un état des ventes de leurs ouvrages quasiment en temps réel. Il peut fournir le détail des ventes de livres, titre par titre, département par département, éditeur par éditeur. Éditeurs, auteurs et libraires disposeront ainsi d'un outil commun.

2. Le projet a pour but la mise en place d'un langage commun visant à faciliter, accélérer, standardiser et sécuriser les échanges de données informatisées entre tous les acteurs de la filière. Une version est déjà en cours de test.

 

Accès directs :