Quatre agences régionales sont à l'origine d'une étude sur l'emploi culturel en région. Parmi les territoires observés, Provence-Alpes-Côte d'Azur se distingue par une nette surreprésentation des emplois culturels dans l'emploi total.

Dans le cadre de leur mission d'accompagnement du développement culturel territorial, les agences régionales réalisent des travaux d'observation donnant lieu à des études qui permettent de mieux appréhender le secteur culturel.

Ainsi, les agences culturelles de Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est et Provence-Alpes-Côte d'Azur se sont associées pour faire un état des lieux des emplois dans les territoires.

Les données de l'étude L'emploi culturel en région (2018) font ressortir des spécificités en Provence-Alpes-Côte d'Azur concernant notamment l'employeur culturel, la masse salariale, les secteurs concernés ainsi que les liens étroits avec l'économie sociale et solidaire.


Qu'est-ce que l'emploi culturel ?

L'emploi culturel salarié est calculé à partir de :

  • l'emploi salarié dans les établissements culturels (ayant une activité principale dans le domaine de la culture) ;
  • les salariés exerçant une profession culturelle ou artistique dans les établissements des autres secteurs (collectivités publiques : bibliothèques, musées, archives, écoles d'art, l'hôtellerie-restauration, les particuliers).

Selon la terminologie mise en place par le ministère de la Culture, les activités de la culture rassemblent la création artistique (spectacle vivant et arts visuels), le patrimoine (architecture et patrimoine), l'enseignement artistique, les industries culturelles (livre, audiovisuel, commerce de journaux, musique et vidéo, presse) et la publicité.

En France métropolitaine :

  • L'audiovisuel et l'édition écrite représentent plus du tiers de l'emploi culturel.
  • 43 % des établissements porteurs de l'emploi culturel n'exercent pas leur activité principale dans le secteur culturel ; il s'agit pour plus du tiers d'employeurs relevant du secteur de l'administration publique, enseignement, santé et action sociale.

 


Et en Provence-Alpes-Côte d'Azur ?

En s'appuyant sur ces informations, l'étude met en avant une proportion plus importante de l'emploi culturel dans les régions du grand sud-est de la France (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur) et en région Île-de-France. Les écarts entre les territoires régionaux restent toutefois limités, l'emploi culturel représentant de 1,56 % des salariés (pour la Normandie) à 2,56 % (pour Provence-Alpes-Côte d'Azur). La moyenne en France métropolitaine est de 2,90 %.

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, le spectacle vivant est le premier secteur employeur. L'enseignement culturel y est également plus important que dans les autres régions.


Un lien étroit avec l'économie solidaire et sociale (ESS)

Une large part de l'emploi culturel salarié relève aujourd'hui de l'économie sociale et solidaire (ESS). Dans les territoires observés, l'ESS représente 4 établissements culturels employeurs sur 10. Les agences régionales contribuent à renforcer les liens qu'entretiennent les acteurs culturels avec l'ESS.

Provence-Alpes-Côte d'Azur se distingue des trois autres régions étudiées par un poids plus important de l'ESS en termes d'ETP (équivalent temps plein), mais surtout de masse salariale, proportionnellement trois fois plus importante dans le secteur culturel que dans les autres secteurs de l'économie.

Pour des renseignements plus généraux sur les données des territoires partenaires et pour des informations complémentaires, notamment sur la mobilité géographique et la parité hommes-femmes chez les salariés, reportez-vous à la synthèse de l'étude.

 

Télécharger l'étude

Accès directs :