Fondé par Isabelle Grémillet en 2010, l'Oiseau Indigo (cf. Dazibao n°24) diffuse désormais vingt-six éditeurs, soit près de 260 titres. Soutenue par le Centre national du Livre et le ministère des Affaires étrangères, labellisée par l'Union pour la Méditerranée et la fondation Anna Lindh, la structure a pour objet de faciliter la diffusion des éditeurs du monde arabe et africain, en France et dans les pays francophones.

Ce sont donc 21 éditeurs du Liban, de la Tunisie et du Maroc ainsi que 2 éditeurs ivoiriens, 2 éditeurs sénégalais et 1 éditeur malien qui composent le catalogue. Distribué par Pollen, l'Oiseau Indigo compte aujourd'hui près de 300 points de vente partenaires, tous dans le réseau de la librairie indépendante. Un chiffre faussement important…

Les littératures arabes et africaines restant difficiles à travailler : “Il y a un manque de repères des libraires quant à ces fonds. Et même dans de grandes librairies parisiennes, ces titres ne représentent pas plus d'une étagère. C'est un monde entier qui n'a pas de voix !”. Et pour donner plus de place à ces éditeurs, Isabelle Grémillet tente de sensibiliser les bibliothèques, les associations, parcourt la France et les salons internationaux.

Avec son équipe (cinq personnes à mi-temps, sous forme de prestations ou d'emplois partagés), elle développe également un festival dédié à la littérature orale et écrite, en langue originale. La 2e édition se tiendra à Arles début novembre 2013.

Le programme des animations, dédicaces, salons, ainsi que la présentation du fonds, sont en ligne sur un blog.

Accès directs :