Les éditions LMX ponctuent et rapportent les incessantes marches urbaines des architectes, plasticiens, designers qui entourent Laurent Malone, photographe.


À l'origine du concept LMX, un photographe. Arpenteur de paysages urbains, observateur des flux humains, concepteur de rencontres, membre de groupes d'artistes, penseur curieux et intrigué, Laurent Malone porte un regard « géo - photo - graphique » sur les villes qu'il traverse ou relie. Il déambule à travers le monde et revient toujours à Marseille.

Après des collaborations avec Jean-Michel Place, Laurent Malone crée les éditions de l'Observatoire qui publient revues et livres aux esthétiques travaillées. La structure fait scission et les éditions LMX voient le jour en 1999.
LMX est un lieu laboratoire qui, au gré des rencontres de Laurent Malone et de l'actualité géopolitique, cherche à mieux appréhender le monde pour en offrir un instantané.

JFK est actuellement la seule publication de LMX, parue en 2003. Laurent Malone y présente avec Dennis Adams leur parcours « Transect »* new-yorkais. Ils choisissent cet immense chaos urbain pour y exercer la complémentarité de leurs regards photographiques (dans les mêmes lieux, l'un prend sa photo à 180° de l'autre). Il a fallu plusieurs années pour trouver la forme éditoriale finale. Toujours disponible, JFK poursuit sa lente et précieuse vie d'ouvrage de référence.

Laurent Malone continue d'arpenter les villes avec le collectif Stalker, le groupe Intégral ou d'autres structures locales. Tels des ateliers déambulatoires, ces marches sont à l'origine de son travail photographique et géographique. En gestation :
- Avec l'Observatoire urbain d'Istanbul, Intégral et Stalker, une marche depuis la périphérie d'Istanbul jusqu'à son quartier kurde. Un texte sur la préparation mentale de cette marche par le philosophe Sébastien Thiery viendra enrichir la publication.
- Le projet Salengro, marseillais. Il s'agit d'une réflexion sur l'évolution des lieux urbains, réalisée par Laurent Malone à partir d'un terrain cédé par Euroméditerranée de 2003 à 2006. Une immense dalle au sol, une pierre placée comme symbole d'un atelier, un hangar squatté et les chantiers environnants : trois ans et des milliers d'images comme autant de vie pour ce lieu de friche. Cette étude devrait donner lieu à quatre publications dans la collection « Un temps : un contexte urbain », fin 2006.

Avec une telle implication artistique, la diffusion des éditions LMX ne pouvait être qu'engagée. Par l'intermédiaire de rencontres publiques, Laurent Malone accompagne ses publications dans des librairies aux orientations artistiques.
Ses livres de photos sont là pour susciter d'autres projets, aller à la rencontre de l'autre et exercer une mutation des regards.

L'équipe LMX se compose de trois permanents (postes aidés, à temps partiel) et d'innombrables collaborateurs, animateurs du lieu et participants aux projets (du choix du papier à la réflexion de fond). Des co-éditions sont également envisagées (notamment avec l'éditeur suisse Lars Müller).

Pour développer ses recherches et continuer à provoquer des rencontres, LMX s'est doté d'un centre de documentation, ouvert depuis le 23 juin 2006 et composé notamment d'un fonds de 2 500 documents, vidéo et papier, don de Christine Breton (conservatrice de Marseille). Les documents sont déjà consultables sur rendez-vous (moyennant une petite adhésion à l'année) et tous recensés sur le site : www.documentation.lmxlink.com
Des soirées de projection continueront à être programmées dans la cour, de-ci de-là.

Accès directs :