Cyrille Simonnet propose une synthèse passionnante, indispensable pour dépasser les préjugés négatifs sur un matériau dont l'avènement s'est accompagné de mutations au-delà de son strict champ d'application.
Construire compact et solide est en effet une préoccupation ancienne : dès la fin du XVIIIe siècle, un procédé de chaux artificielle avait été mis au point, repris et amélioré peu à peu par des chimistes, des physiciens et des architectes. Mais ce qui doit devenir le béton est emblématique d'une rencontre entre un mode de production et une volonté politique d'aménagement. L'auteur ne parle pas seulement des conditions intellectuelles de l'invention elle-même, mais aussi des aléas de sa mise en oeuvre, et de ses conséquences : le béton, découverte ou invention de bâtisseurs, a profondément modifié à son tour ces derniers.
Des photographies de constructions bien choisies jalonnent cette réflexion à la fois historique et esthétique, par ailleurs servie par une mise en page soignée.

Nathalie Esperandieu
Librairie La Mémoire du Monde (Avignon)


224 p. 32 x 24 cm.
Illustrations en couleur.
38 €. ISBN 2-86364-091-7
Éditions Parenthèses

Derniers Titres parus de Parenthèses

couverture du livre Mappa urbis

Mappa urbis

Il y eut, à l'instar de Rome, les capitales « nombrils du monde », phares spirituels des civilisations. Aujourd'hui, question villes, l'éternité n'a plus cours. Plus...

En savoir plus

Accès directs :