Le programme Jeunesse en action a pour objectif de développer et de soutenir la coopération des jeunes dans l'Union européenne, d'encourager leur participation à la vie publique ainsi que leur esprit d'initiative, d'entreprise et de créativité. Dans cette perspective, Jeunesse en action définit des objectifs - généraux et spécifiques - mis en œuvre à travers cinq actions*. Le Service volontaire européen est l'une d'elles.

“Le Service volontaire européen (SVE) encourage la mobilité des jeunes Européens, les aide à acquérir une expérience, à développer leur citoyenneté active au service de la construction européenne, à travers leur participation à des activités d'utilité collective dans un des pays participant au programme.” (cf. l'Agence française du programme européen Jeunesse en action)
Peuvent participer à ce programme les structures à but non-lucratif (association, coopérative…), ou les collectivités territoriales travaillant dans le domaine de la culture : spectacle vivant, arts visuels, patrimoine, cinéma et audiovisuel, livre et lecture.
Peuvent en bénéficier les jeunes Européens ou Méditerranéens âgés de 18 à 30 ans en pré-professionnalisation (le programme ne s'applique ni aux étudiants, ni aux stagiaires).
L'Association pour le Développement Culturel Européen et International (ADCEI) a pour mission de mettre en œuvre le programme Jeunesse en action en Paca et d'accompagner les jeunes volontaires et structures culturelles dans leurs démarches d'accueil ou d'envoi. Désignée coordinateur régional pour la culture de ce programme, l'adcei, créée en 1998, est une association à but non lucratif. Elle intervient, avec le soutien du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur et du Conseil général des Bouches-du-Rhône, auprès des professionnels de la culture.

L'ADCEI s'occupe de l'ensemble des procédures permettant d'accueillir – pour une durée de 6 à 12 mois – un ou plusieurs jeunes dans des structures culturelles de Paca. Elle prend en charge : les frais de voyage aller-retour, une allocation mensuelle d'argent de poche, l'hébergement, les repas, les transports locaux ainsi qu'un éventuel soutien linguistique. D'un point de vue pratique, le jeune ne “coûte” rien à la structure d'accueil, excepté le temps à lui consacrer.

Plusieurs structures culturelles de la région accueillent, dès le mois de septembre, cinq jeunes dans le cadre de ce programme. Dans le secteur plus spécifique du livre, l'Agence régionale du Livre et le Cobiac sont les premières.
L'Agence régionale du Livre accueillera ainsi pendant neuf mois une jeune Norvégienne à partir d'octobre 2008. Elle participera à la vie de l'Agence et sera chargée de la réalisation d'un répertoire des lieux d'accueil d'écrivain autour de la Méditerranée.

 

 

Notes :

* 1. Jeunesse pour l'Europe vise à renforcer la participation citoyenne active des jeunes, la compréhension mutuelle et la tolérance, en soutenant les rencontres, la mobilité et les initiatives des jeunes ainsi que leurs projets.
2. Jeunesse dans le monde ouvre les projets des jeunes aux pays voisins de l'Europe et au monde entier.
3. Les mesures de soutien à la jeunesse cofinancent le Forum européen de la jeunesse, les organisations européennes, les agences nationales ainsi que les projets de séminaires, de formation, de réseaux, et d'information des cadres et associations de jeunesse.
4. Soutien à la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse contribue à la coopération, aux rencontres et au dialogue entre les jeunes, les travailleurs et organisations de jeunesse, et les acteurs politiques.

Voir aussi Dazibao n° 8

ADCEI
Responsable : Frédéric Jambu
Chargée du programme : Giulia Profeta
30, cours d'Estienne d'Orves
13001 Marseille

Tél. 04 91 33 65 05
Fax : 04 91 33 67 27
http://www.adcei.org

Accès directs :