L'origine : En 2000, Paul Auster lance un appel à la radio et reçoit par courrier pas moins de 4 000 histoires vraies d'Américains, histoires qu'il lit chaque semaine sur les ondes nationales, et qu'il édite partiellement (172 histoires) sous le titre True Tales of American life (traduit en France par les éditions Actes Sud : Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine).

La transposition : Durant sa résidence à Manosque (2010), puis à Marseille à La Marelle (2011) en partenariat avec Système Friche Théâtre, François Beaune décide de lancer un appel similaire autour de la Méditerranée afin de collecter des histoires. Marseille Provence 2013 capitale européenne de la culture lui en donne les moyens et le projet prend de l'ampleur avec l'ambition, en 2012, d'accomplir un grand périple en vue d'une collecte internationale d'histoires vraies.

Pendant un an, 13 villes de la Méditerranée seront ainsi visitées : Marseille, Barcelone, Tanger, Alger, Tunis, Benghazi, Alexandrie, Haïfa, les territoires palestiniens, Beyrouth, Izmir, Athènes et Palerme. Dans chacune des villes visitées, la durée du séjour sera de 3 à 4 semaines, avec des extensions dans d'autres villes du pays concerné. Depuis décembre 2011, François Beaune parcourt ainsi la Méditerranée à la rencontre des gens et recueille des histoires vraies qui dessinent peu à peu un portrait vivant de cette région du monde. Il met également en place des réseaux locaux de collecte (enseignants, étudiants, artistes, citoyens…) afin de créer une grande bibliothèque numérique d'histoires vraies, que tous pourront s'approprier.

2013 sera le temps de la restitution : livre, créations sonores, exposition numérique, site internet enrichi, festival littéraire avec des écrivains étrangers associés au projet…
Une “matière première” est déjà visible sur le site internet dédié où chacun peut déposer, dans la langue de son choix, une histoire vraie sous forme écrite, sonore ou vidéo. Les histoires sont ensuite traduites par des réseaux participatifs de traduction. Un journal quotidien, L'Entresort, permet de suivre l'évolution du projet.

Derniers Titres parus de Verticales

couverture du livre Un homme louche

Un homme louche

Un homme louche « Faites ce que vous dites, pas ce que vous faites », m'avait dit Jean-Daniel lors de notre première rencontre. Maintenant qu'il est mort, je m'aperçois...

En savoir plus

Accès directs :