Le Département des études, de la prospective et des statistiques (Deps) du ministère de la Culture publie une étude intitulée Évolution de la diversité consommée sur le marché du livre, 2007-2016, réalisée par le chercheur Olivier Donnat.

L'auteur y dresse un bilan de l'évolution de la diversité de la consommation du livre entre 2007 et 2016 à partir des données GfK sur les achats de livres. Il en ressort que le numérique a eu peu d'impact sur le marché physique. Il a en revanche contribué à l'inflation éditoriale et à la transformation des modes d'édition, en favorisant le développement des petites structures d'édition et de l'autoédition.

Mais, malgré une offre plus diversifiée, l'étude conclut que "la structure d'oligopole à frange caractéristique des industries culturelles [s'est] renforcée à l'ère numérique". 


Télécharger la synthèse 

Télécharger l'étude

Accès directs :