Si au fil des quatre dernières décennies, les opérateurs culturels ont appris à multiplier les collaborations – d'ampleur et de forme diverses –, le processus s'est intensifié depuis le début des années 2000, entraînant avec lui de nouvelles pratiques de mutualisation ou de coopération inter- organisationnelles. Cette tendance se manifeste dans un contexte marqué par des mutations profondes du paysage culturel, fruits de mouvements économiques et sociaux globaux. Les acteurs culturels sont incités à repenser l'organisation de leurs activités, à interroger leurs modèles de financement et à se regrouper, tant il devient difficile de s'adapter aux transformations en restant isolés. Comment appréhender dans leur diversité ces nouveaux modes de fonctionnement ?



Un rapport de recherche de Marie Deniau, mené pour le Département des études de la prospective et des statistiques (Deps) du ministère de la Culture et de la Communication, juillet 2014.




www.culturecommunication.gouv.fr

Accès directs :