Chaque année, l'Agence régionale du Livre recense les créations, reprises et fermetures de librairies en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Après des années 2017 et 2018 riches en ouvertures, 2019 est plutôt celle de la consolidation.

L'année 2019 a d'abord été marquée par la création de deux librairies sur le territoire régional : L'Universelle à Nice, dont l'ouverture a fait suite à la fermeture de la librairie religieuse historique du centre-ville ; et L'Arbre-Monde à Istres, qui est venue combler un vide puisque la ville ne comptait plus de librairie depuis deux ans.


Du mouvement dans les Bouches-du-Rhône

Il est des fermetures plus médiatiques que d'autres. En 2019, la Librairie de Provence, située dans le centre-ville d'Aix-en-Provence sur le cours Mirabeau, a définitivement fermé. Employant un peu plus de 20 salariés, cette librairie historique réalisait un chiffre d'affaires d'environ 3,5 millions d'euros. Preuve de son rayonnement dans la cité aixoise, une pétition a recueilli près de 15 000 signatures pour demander - en vain - son maintien.
Soucieuse de pallier cette fermeture, la ville d'Aix-en-Provence a trouvé un accord avec le propriétaire de l'Hôtel Boyer d'Éguilles pour permettre l'ouverture d'un nouveau point de vente au printemps 2020. Ce sont 300 m2 dédiés au livre qui vont s'implanter dans cet hôtel particulier.
À la même période, une autre librairie portée par l'éditeur Rouge Profond devrait voir le jour. Son fonds sera dédié à la culture pop.

Implantée depuis seulement deux ans aux Docks, dans le quartier de La Joliette à Marseille, la librairie-café Lumière d'août a fermé en raison d'un loyer trop important. La clientèle était pourtant bien présente. C'est pourquoi Philippe Vert, son gérant, n'exclut pas d'ouvrir un nouveau point de vente dans un autre quartier de Marseille aux loyers plus modérés.
La librairie du Frac, déjà implantée dans cet arrondissement, réfléchit à élargir son fonds pour compenser le besoin d'une librairie de quartier apparu après la fermeture de Lumière d'Août.

À Arles, la Librairie du Palais a fermé ses portes début janvier 2019, sans réussir sa transmission. Des négociations avec des libraires intéressés avaient débuté depuis longtemps, sans parvenir à un accord financier.
Dans le même temps, les récentes librairies Les Grandes Largeurs (2017) et Arles BD (2018) ont confirmé leur bon démarrage. La librairie L'Archa des Carmes (2016) a pour sa part entamé une diversification de son fonds.

Dernière fermeture recensée l'année dernière, celle de la librairie Corto spécialisée BD à Salon-de-Provence. Ouverte en juin 2016 dans le centre-ville, elle n'a pas résisté à l'implantation récente d'une grande enseigne.


Des librairies en transmission

Pour les libraires qui souhaiteraient s'implanter dans la région, voici une liste non exhaustive des établissements en transmission :

 

Accès directs :