Peste blanche est un roman graphique à lectures multiples, propice à la réflexion.
Nous sommes à Marseille, hier et aujourd'hui, dans un récit historique, un peu policier, un peu fantastique, une histoire d'amour. Les intrigues se croisent et se répondent, se dévoilent peu à peu au rythme d'une nostalgie latente. L'épidémie de peste noire qui frappa Marseille en 1720 fait écho à la passion addictive qu'a entretenu le professeur d'université Chataud avec l'une de ses étudiantes, Marie, il y a vingt ans. Et puis Marie a brusquement disparu, sans

laisser ni trace ni message, et le professeur se retrouve sur le banc des accusés. Cette fois c'est une peste blanche, l'amnésie collective, qui frappe quasiment la ville entière.
Où il est question de mémoire et d'oubli, de maléfice, d'amour et de peste, de Marseille, de littérature.

Le livre est édité par la maison Les Enfants rouges, dont on remarquera le soin éditorial apporté à la fabrication : le choix du papier, le format agréable, le beau travail technique. Parce que le livre est aussi un objet papier qui compte (qui conte) !


Élisabeth Rédier
Librairie Gulliver
Carpentras (84)


ISBN : 978-2-35419-056-9
2012 – 16,20 euros
Éditions Les Enfants rouges (Alpes-Maritimes)

Derniers Titres parus de Les Enfants Rouges

couverture du livre Noir intégral. Volume 1

Noir intégral. Volume 1

Denis Jomard est un musicien, guitariste, auteur-compositeur-interprète et leader d'un groupe rock. Sa carrière semble prendre un nouveau tour. Mais Denis est hanté par un...

En savoir plus

couverture du livre Dibbouk

Dibbouk

Le Dibbouk Un Dibbouk est l'esprit d'un mort. Il prend possession d'une personne vivante et se sert d'elle pour terminer quelque chose que le défunt avait commencé. Ca...

En savoir plus

couverture du livre Motel

Motel

Death or Glory chantait The Clash. Pas si simple de tenir l'adage punk quand on a dépassé la trentaine et qu'on vit dans une petite ville de province grise comme la pluie,...

En savoir plus

Accès directs :