La Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque interuniversitaire Cujas ont initié en 2008 un programme de numérisation concertée en Sciences juridiques. À l'issue d'un premier appel à initiatives lancé en 2010-2011, neuf projets ont été retenus.

Co-piloté par les deux établissements, un second appel à initiatives (2011-2012) vise à soutenir la mise en ligne de documents juridiques patrimoniaux en lien avec la thématique “Sources du droit français : du droit romain au droit contemporain”. Trois projets ont été retenus, dont celui du Service commun de documentation de l'Université Aix-Marseille qui aura la charge de numériser un ensemble de sources de droit applicable en Provence, de sources de droit dans les colonies françaises et de revues juridiques sous droits. Ce second appel va permettre la numérisation de 210 000 pages environ, pour un montant total de 75 000 euros (dont 70 % seront pris en charge par la BnF). Les porteurs de projet s'engagent à mettre en ligne les corpus dans un délai de 18 mois et à les rendre interopérables avec Gallica et Cujasnum.

Parallèlement, associée cette fois à la Bibliothèque de l'Institut national d'Histoire de l'Art, la Bibliothèque nationale de France a lancé pour 2011-2012 un appel à initiatives de numérisation en Arts. Cet appel s'inscrit dans le cadre du programme de numérisation et de valorisation concertées en Histoire de l'Art, de l'Architecture et de l'Archéologie, co-piloté par les deux établissements depuis 2009. Onze projets ont été retenus.
Ce premier appel va permettre la numérisation de 175 000 pages environ, pour un montant total de 139 000 euros. Toujours dans un délai de 18 mois, les porteurs de projet mettront en ligne les corpus proposés et les rendront interopérables avec Gallica et la Bibliothèque numérique de l'INHA, créant ainsi un réseau national de bibliothèques numériques en arts interopérables.

Accès directs :