L'association BiblioPat a publié le 30 avril un document spécifique aux collections patrimoniales dans le contexte de la crise sanitaire du Covid-19. 

En complément des recommandations pour un déconfinement progressif des bibliothèques (diffusées le 29 avril par les associations professionnelles), ce document fournit des conseils, ressources et arguments concernant la sécurité sanitaire des collections et des usagers, déclinés en trois parties.

La première partie concerne les préconisations en période de fermeture des établissements au personnel et au public : cette partie revient notamment sur les risques d'intrusion et climatiques qui s'appliquent aux collections pendant le confinement et sur les mesures à mettre en œuvre pour y remédier (rondes régulières, gestion des appareils de ventilation, etc.). Des conseils sont également prodigués en matière de services à distance à proposer aux usagers, tels que la valorisation des collections numérisées sur les bibliothèques numériques ou les réseaux sociaux, dont l'usage est fortement recommandé.

La deuxième partie est axée sur la première phase du déconfinement, en période de fermeture des établissements au public mais d'ouverture au personnel sont recensés ici les soins à apporter aux collections en termes de manipulation (éviter par exemple de multiplier les déplacements de documents, privilégier le lavage des mains à l'eau et au savon plutôt qu'au gel hydro-alcoolique qui peut endommager les documents, etc.) et dans le cas d'expositions d'œuvresLes préconisations pour les services au public s'inscrivent dans la continuité de la phase précédente, avec des précisions supplémentaires afin de répondre aux demandes de vérification de la part des usagers à distance.

La troisième et dernière partie répond à la question "Quelles sont les conditions pour rouvrir le service au public ?" La réponse est sans appel : « BiblioPat déconseille fortement la réouverture des salles de consultation patrimoniale à ce jour et recommande le recours aux services à distance »Néanmoins, des recommandations sont fournies en cas de réouverture, aussi bien pour l'équipement des agents en salle que pour l'installation des usagers, les conditions de libre accès et de consultation des documents patrimoniaux. Enfin, le document aborde les questions de quarantaine qui s'appliquent nécessairement, ainsi que la façon d'informer les usagers sur ces nouveaux dispositifs transitoires.  



Télécharger le document


En savoir plus

Accès directs :