Avec le dispositif "Rouvrir le Monde" la Drac Paca a invité les artistes de Provence-Alpes-Côte d'Azur (via un appel à candidature en juin) à faire découvrir leur travail aux enfants, jeunes et familles accueillis dans les centres sociaux, de loisirs, et villages de vacances de la région.

 

Pour déployer cette proposition, la Direction régionale des Affaires culturelles de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Drac Paca) s'est appuyée sur de solides opérateurs culturels du territoire. Les trois écoles d'art (Nice, Marseille et Avignon), le centre d'art de Gap, Cairn à Digne et la Collection Lambert d'Avignon, l'Institut de l'image d'Aix-en-Provence, et le Centre photographique de Marseille. Pour le secteur du livre, deux associations en région mettent en œuvre le dispositif, en assure la gestion et le suivi avec l'aide de la Drac : Rions de soleil pour le territoire des Hautes-Alpes et La Marelle pour les 5 autres départements de la région.

 

Les étapes de la mise en œuvre

La première démarche de la Drac a été d'identifier, avec les opérateurs, les artistes et les lieux d'intervention. Puis, d'instruire les candidatures et d'attribuer des lieux de résidence qui sont des structures de loisirs et de vacances accueillant des mineurs ou des adultes (ex. EPADH). Les Communes, fédération des centres sociaux et l'Unat (association tête de réseau du tourisme social et solidaire) ont aidé à trouver ces destinations.

La Drac propose aux structures de recevoir (en juillet ou en août) un artiste ou un ensemble artistique de la Région Sud pendant deux semaines de résidence pour un partage d'expérience et de création artistique. Ainsi, plus de 35 auteurs y participent cet été.
Deux modalités selon les publics :

  • Résidences #RLM/ "création & Transmission" auprès d'enfants, jeunes et adultes éloignés des pratiques culturelles, avec des résidences d'artistes de deux semaines.
  • #RLM Ensemble : programmations culturelles participatives sur les territoires en direction de tous les habitants.

L'auteur accueilli pendant deux semaines consécutives partage son temps de travail entre recherche, création personnelle et transmission de son processus de création auprès des enfants, jeunes et adultes. Ce projet est élaboré conjointement avec les animateurs, éducateurs et équipe encadrante de la structure.
Les artistes-auteurs perçoivent une rémunération de 2 000 € (brut) correspondant à deux semaines de résidence, prises en charge par le ministère de la Culture.

 

35 auteurs en résidence

À titre d'exemple, Louka Butzbach, jeune illustrateur marseillais, intervient au Centre International de Séjour des îles de Lérins (Cannes). Ce centre de Jeunesse est installé dans le Fort Royal classé monument historique, situé sur l'Île Sainte Marguerite.
La romancière Anne Collongues, quant à elle, est reçue au Centre social Croix des Oiseaux à Avignon.

L'association La Marelle assure la gestion, pour la Drac, des 29 résidences d'auteurs qui se déroulent entre juillet et septembre et Rions de Soleil 6. Un dispositif qui nécessiterait un temps de mise en œuvre plus long pour que les structures puissent travailler main dans la main et établir des partenariats solides.

Accès directs :