L'année 2018 a été fructueuse pour la lecture publique dans les Hautes-Alpes : après Rosans en avril, Saint-Jean-Saint-Nicolas en mai et Crots en juillet, la commune de Tallard a inauguré en septembre sa nouvelle médiathèque.

Plus qu'un nouvel équipement, la médiathèque Michel Serres a été pensée comme un nouveau service, un lieu de vie au coeur de la ville. Elle porte le nom d'un philosophe, homme de lettres et historien des sciences, « une personnalité regroupant toutes les valeurs que la commune souhaitait voir associées à ce lieu ».

En 15 ans, la ville de Tallard est passée de 1 200 à 2 500 habitants, et d'une bibliothèque de 80 m² à un équipement de 230 m². Cette superficie a permis la création d'un coin détente (avec presse, magazines et BD), d'une salle d'animations dédiée aux rencontres et expositions, et de différents espaces (jeunesse, adulte, et bébé lecteur pour les 0-3 ans). La médiathèque est désormais ouverte au public 18 heures par semaine, contre 7 heures auparavant. Deux matinées sont réservées à l'accueil de groupes scolaires (écoles et collèges).

Les collections, en cours d'enrichissement, comptent environ 6 000 ouvrages et 400 DVD. L'objectif est également de doter la médiathèque d'un fonds Aviation et d'un fonds Médiéval, en écho à deux institutions indissociables de Tallard : son aérodrome et son château.

Quant aux équipements numériques, la médiathèque met à disposition - en plus d'un accès wifi et de 4 postes informatiques - 6 tablettes et 2 liseuses en libre accès. Réparties entre la jeunesse et la presse, elles proposent des sélections adaptées aux publics de ces deux espaces.


« Le confort de lecture, associé à des plages d'ouverture étendues et à un programme d'animations foisonnant, ont conquis les Tallardiens et leurs voisins.* »

Depuis l'ouverture, le public est au rendez-vous :

  • 734 inscrits, dont 371 enfants (contre 471 à l'ancienne bibliothèque en 2015) ;
  • 6 217 prêts d'ouvrages en trois mois (contre 6 275 prêts annuels à l'ancienne bibliothèque).

La bibliothécaire, Lise Lamblot, constate une fréquentation en hausse des habitués, de nouveaux inscrits - y compris non tallardiens - et s'étonne de voir de plus en plus d'adolescents. « La grande différence : les gens venaient juste prendre des livres ; aujourd'hui ils restent tout l'après-midi. »

Parmi les nombreuses animations (gratuites) proposées par la médiathèque, on compte notamment :

  • des rencontres littéraires ;
  • des "rendez-vous poussettes" en partenariat avec la crèche  (les bébés lecteurs découvrent la médiathèque pendant que les parents et professionnels de la petite enfance échangent) ;
  • des séances de découverte d'instruments avec l'école de musique intercommunale ;
  • des lectures musicales avec le théâtre La Passerelle ;
  • des journées jeux vidéo et jeux de société avec Ludambule (ludothèque itinérante des Hautes-Alpes) ;
  • des ateliers créatifs, heures du conte, etc.

La médiathèque travaille aussi avec la Chrysalide, un centre pour les personnes en situation de handicap mental. Et un partenariat est en projet avec les EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes âgées Dépendantes) du territoire.

Pour poursuivre le développement du projet, l'équipe - composée d'une bibliothécaire et de bénévoles - s'agrandira prochainement.

* Source : Regards sur Tallard, revue municipale n°46 (article "Médiathèque : le succès au rendez-vous")

Accès directs :