La Fill (Fédération interrégionale du livre et de la lecture) publie une étude pour décrire les effets les plus marquants, parfois durables, de la pandémie sur les équilibres fragiles de la filière du livre.

Après un premier acte, en 2020, reprenant les enquêtes menées dans l'urgence du confinement printanier, et un deuxième en 2021 consacré à la parole des acteurs de la chaîne du livre au terme d'une année de crise sanitaire, ce troisième et dernier acte de la Chronique d'une crise s'appuie sur l'expertise des structures régionales pour le livre (SRL) membres de la Fill.

Nourri d'une vingtaine d'entretiens menés auprès des directions et des équipes des SRL, d'un conseil régional et de la Fill, ce troisième acte s'articule autour de trois approches :

  • la filière du livre questionnée par la crise : où il est question de la place croissante accordée aux préoccupations liées à l'écologie du livre, des nouvelles dynamiques collectives, de l'évolution des usages numériques au sein de la filière ;
  • les métiers du livre bousculés par la crise : où l'on revient sur le poids des revenus annexes pour les auteurs ; sur les fragilités contrastées des festivals et salons du livre ; sur les bibliothèques en (re)conquête de publics ; sur la valorisation de l'édition indépendante, sur la bibliodiversité ; sur une certaine idéalisation de la vie de libraire ;
  • les points de vue de responsables de SRL sur les défis, débats et outils de structuration qui font l'actualité de la filière.

 

Télécharger l'étude Le livre face à la pandémie. Chronique d'une crise. Acte III : (re)Construire autrement 

 

Accès directs :