Après être restée en vente pendant près de cinq ans, la librairie de Cagnes-sur-Mer a finalement été reprise en septembre 2018 par Aurélie Barlet et Virginie Platel. Un duo de libraires sous le signe du dynamisme !

Cédée par Sylvie et Jean-Pierre Huc, qui l'avaient eux-mêmes reprise 30 ans plus tôt, La Pléiade est une institution à Cagnes. Bien que la librairie soit bien implantée et que la ville ne manque pas d'attractivité, il n'a pas été facile de trouver un repreneur : « Les fonds de commerce valent cher à Cagnes-sur-Mer, les loyers sont importants et la rentabilité des librairies, même avec de la papeterie, reste faible. Depuis que nous avons ouvert, une Fnac est arrivée, une boutique de mangas… À force d'attendre, on se demandait si quelqu'un allait vouloir reprendre. » (Jean-Pierre Huc)


« J'achetais tellement de livres qu'il fallait que je devienne libraire ! » (Virginie Platel)

En avril 2018, Aurélie Barlet et Virginie Platel prennent contact avec les libraires. Aurélie travaille en librairie depuis 15 ans. Employée à l'Acropole à Nice, elle souhaite devenir indépendante et ouvrir son propre établissement. C'est à ce poste qu'elle rencontre Virginie Platel, professionnelle de santé, amoureuse des livres, en plein projet de reconversion. Quand elles entendent parler de la mise en vente de La Pléiade, elles se rapprochent des propriétaires et signent un compromis de vente en juin 2018. Après avoir participé à la vie de la librairie durant l'été 2018, elles se lancent dans l'aventure et reprennent le commerce en septembre pour le plus grand bonheur des habitués et de l'équipe. « Cette période de transition nous a permis de faire le tri dans les stocks, de voir ce qui fonctionnait (ou pas), de nous familiariser avec la surface de vente, de rencontrer la clientèle, de mieux connaître les salariés ». Côté financement, ce sont les banques qui en ont assumé la plus grande partie : « Nous voulions solliciter les instances nationales et régionales, mais nous avons été prises par le temps. De nombreux travaux étaient prévus à côté de la librairie, nous voulions être installées et nous faire connaître. Obtenir le concours des banques n'a pas été simple ».

La Pléiade n'a pas changé de nom, ni d'objet. Elle est restée une librairie papeterie de 90 m2, avec un peu moins de papeterie et un peu plus de livres. Les deux employés ont également été maintenus en poste.


Des dîners littéraires en compagnie de plusieurs auteurs

« Une librairie se démarque par son fonds, par les conseils apportés aux clients, mais aussi par sa capacité à animer et à fidéliser. Quand vous avez une Fnac et un Plein ciel à côté, même si le lieu est historique, il faut envoyer ! » Les deux libraires jouent donc la carte de l'animation en accueillant de nombreux auteurs (Valérie Zenatti, Corinne Royer, Serge Joncour...), en organisant des dîners littéraires, en communiquant sur Facebook et en affichant coups de cœur et conseils de lecture.

Prochain rendez-vous à La Pléiade : Valerio Varesi sera présent le 16 avril à 19h pour une rencontre-dédicace à l'occasion de la sortie de son nouveau roman Les Mains vides tout juste paru aux éditions Agullo.

Quant au dîner littéraire prévu le 14 juin avec Hyam Zaytoun (Vigile), Franck Bouysse (Né d'aucune femme) et Éric Plamondon (Oyana), il est déjà complet ! Mais le dîner sera précédé d'une séance de dédicaces et d'un petit apéro ouvert à tous.

Souhaitons à Aurélie et Virginie la même longévité que leurs prédécesseurs !

Accès directs :