La charte pour l'éducation artistique et culturelle (EAC) rassemble les ministères de l'Éducation, la Culture, la Jeunesse et les Sports, l'Agriculture (pour l'enseignement agricole) et porte également les logos de l'ARF (régions), de l'ADF (départements) et de l'AMF (communes), ainsi que ceux de la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC) et du Réseau français des villes éducatrices (RFVE).

Elle vient compléter le cadre posé par le référentiel de 2015 sur le parcours d'éducation artistique et culturelle, en précisant que l'éducation artistique et culturelle (EAC) doit être accessible à tous et doit associer plusieurs approches : fréquentation des œuvres, rencontre avec des artistes, pratique artistique et acquisition des connaissances.

"Éducation à l'art", l'EAC vise l'acquisition d'une culture partagée, riche et diversifiée dans ses formes patrimoniales et contemporaines, populaires et savantes, et dans ses dimensions nationales et internationales.

"Éducation par l'art", l'EAC doit aussi contribuer à la formation et à l'émancipation de la personne et du citoyen.

La mise en œuvre de l'égal accès de tous les jeunes à l'EAC repose sur l'engagement mutuel de différents partenaires - communauté éducative et monde culturel, secteur associatif et société civile, État et collectivités territoriales - à travers une "dynamique de projets". Le déploiement de l'EAC suppose aussi une formation des différents acteurs, afin de favoriser notamment l'acquisition et le partage de références communes. Enfin, le déploiement de l'EAC doit faire l'objet de travaux de recherche et d'évaluation "permettant de cerner l'impact des actions, d'en améliorer la qualité et d'encourager les démarches innovantes".


En savoir plus sur la charte pour l'éducation artistique et culturelle

Accès directs :