Implantées à 1600 m d'altitude dans la vallée de l'Ubaye, les éditions La Trace se développent depuis bientôt deux ans avec pour principale philosophie : fonctionner aux coups de cœur tout en laissant du temps aux livres. Fortes qu'une quinzaine de titres au catalogue, elles commencent à tracer leur chemin...


Ne parlez pas à Jean-Philippe Lafont ou Florence Franc, gérants de La Trace, de rentabilité à court-terme. Ce n'est pas le propos ! Cette maison d'édition publie ce qu'elle aime sans chercher à se classer dans des courants littéraires ou à promouvoir un genre : « Nos livres sont tous très différents, et nous défendons chacun d'entre eux. Nous recherchons avant tout des auteurs qui sont des vagabonds, des ermites, des dissidents, des contrebandiers des mots ! » Le décor est planté.

La structure éditoriale s'est développée autour de deux collections : "Texte", qui propose des livres en petits formats, des textes courts à lire et à relire ; et une collection plutôt classique qui présente des romans, nouvelles ou témoignages. On y retrouve des écrivains voyageurs comme Lyonel De Diego, auteur d'une saga familiale en 5 volumes, Sébastion Remilleux, qui nous fait découvrir ses plus beaux itinéraires de vols-randonnées en vallée de l'Ubaye, Alain Cadéo ou encore Lou Vernet, tous amoureux du monde, du temps et des voyages.


Un seul critère de sélection : l'enthousiasme à la lecture

Pour être édité à La Trace, un seul critère de sélection : l'enthousiasme à la lecture des textes. Animé par des amis, libraires, lecteurs, relecteurs, correcteurs, le comité de lecture fait le choix d'une équipe restreinte qui permet de se donner du temps : « ce que nous avons de plus précieux » pour permettre aux livres de vivre et de trouver leur place. Ici, les ouvrages ne se classent pas par taux de retour ou meilleures ventes, mais uniquement par coups de cœur. Les auteurs sont libres de se rendre sur des salons ou pas, et les éditeurs font leur possible pour répondre à leurs demandes.

Très attachée au "beau" livre papier, la maison soigne le graphisme et la qualité de l'impression. Se donner du temps permet de mieux travailler les aspects techniques.

Et si vous leur demandez pourquoi "la trace" ? Tous les randonneurs et amoureux de grands espaces connaissent déjà la réponse... « Quoi de mieux qu'être le premier au petit matin à créer sa propre trace dans un beau champs de poudreuses ou s'amuser à reconnaître celle des oiseaux, des animaux ? Ces traces restent éphémères comme la vie ou les mots.  »

Derniers Titres parus de la Trace

couverture du livre Fragments d'équilibre

Fragments d'équilibre

Votre attention s'il vous plaît : Objet Créé Non Identifié droit devant nous. Regagnez votre siège. Zone de turbulences. Relevez votre tablette, mélange des genres :...

En savoir plus

Accès directs :