État des lieux (2015)

L'Agence a réalisé de juin à décembre 2015 un état des lieux complet des bibliothèques carcérales et des partenariats avec le réseau de lecture publique : dépouillement du questionnaire national, état des conventionnements auprès des bibliothèques, analyse in situ du fonctionnement et des fonds documentaires disponibles en détention.

Lire en prison : un état des lieux régional des bibliothèques en établissement pénitentiaire

Quelques éléments mis en évidence par l'état des lieux réalisé en 2015 :

- Tous les établissements répondants ont a minima une bibliothèque.

- On compte au total 10 bibliothèques générales, 19 bibliothèques de quartier.

- 84 % des bibliothèques sont aménagées pour la consultation sur place, 40 % pour accueillir des activités annexes.

- La quasi totalité dispose de l'accès direct aux livres en fonction d'un planning / selon les bâtiments.

Conclusion : un bilan en demi-teinte

Constats : 
- Des espaces, des fonds plutôt en bon état avec des manques spécifiques. 
- Des conventions existantes mais nombre d'entre elles à réactiver ou dynamiser. 
- Une accessibilité correcte aux bibliothèques, excepté à Nice, Toulon/La Farlède (pour la médiathèque) et dans le centre pénitentiaire du Pontet.

Points à améliorer : 
- Budgets d'acquisition quasi absents. 
- Manque d'ouvrages dans certains domaines et de dictionnaires en fonction des établissements. 
- Animations à développer.

Chiffres clés (2020)

L'Agence régionale du Livre poursuit son accompagnement des bibliothèques carcérales en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le dispositif du CNL, porté régionalement par l'Agence, a permis depuis 2016 de renforcer les achats de livre mais aussi la venue d'auteurs et d'associations littéraires dans les établissements pénitentiaires.

En février 2020, un questionnaire a été envoyé à tous les établissements afin de mesurer les grandes tendances et évolutions de chaque site. L'édition de chiffres clés est prévue en fin d'année 2020.

Accès directs :