Élèves et adultes sont invités à prendre un temps de lecture de 10 à 20 minutes, de 1 fois par semaine à tous les jours selon les possibilités. Le Quart d'heure lecture doit être intégré comme une composante essentielle du volet culturel du projet d'école ou d'établissement, présenté et débattu en conseil d'école ou d'administration avec la direction. Dans l'idéal, il s'agit d'une lecture qui se prolonge sur plusieurs jours, notamment grâce aux emprunts possibles dans les bibliothèques ou CDI. Au préalable, il faut déterminer le ou les créneaux horaires les plus appropriés en fonction du contexte : ils peuvent varier afin d'impacter le moins possible les temps d'enseignement. En amont, certains organisent des visites au CDI pendant les heures de cours pour que les élèves opèrent leurs choix, accompagnés par les professeurs documentalistes par exemple.

Ce dispositif permet l'impliquation des élèves et de leurs familles dans sa mise en œuvre : création d'affiches pour promouvoir l'action, réalisation de bandes sonores pour annoncer son début et sa fin, rédaction d'une charte du Quart d'heure de lecture avec les élèves eux-mêmes.

L'intérêt de cette expérience est multiple. Tout d'abord, un nouveau temps culturel partagé par tous les membres de la communauté éducative. Ensuite, une découverte ou une redécouverte de la lecture plaisir car il ne s'agit pas de lire pour lire mais véritablement d'accompagner les usagers à considérer la lecture comme un loisir. Enfin, ce moment permet à chacun, une fois le temps de lecture passé, de reprendre son travail dans un état d'esprit plus serein, plus posé et concentré. Le climat scolaire et la concentration sont ainsi améliorés. Sans compter, un enrichissement inestimable de la maîtrise du vocabulaire et de la langue française.

Les écoles et collèges sont accompagnés par des professeurs relais missionnés par l'Éducation nationale afin de faciliter les démarches, proposer des journées de formation et construire des réseaux de partenaires.

Le Quart d'heure de lecture et l'éducation artistique et culturelle

Projet présenté par Nadia Bestagne, professeur documentaliste relais DAAC (vidéo réalisée par Anonymal)

Article publié en mai 2022 dans le cadre du dossier "EAC : construire ensemble".

Accès directs :