Un engouement pour le son et le livre audio

Selon l'étude Global Audio réalisée en 2019 par Médiamétrie, qui analyse l'ensemble des usages audio des internautes (radio, podcasts, livres audio, streaming musical...), 96 % des internautes écoutent des contenus audio chaque mois. S'agissant du livre audio, il représente 0,5 % des écoutes et ses auditeurs sont plutôt jeunes.

Cette même année, le SNE, la Sofia et la SGDL ont ajouté le livre audio numérique à leur baromètre des usages du livre numérique. Pour sa 10e édition, une comparaison a été faite entre les usages des livres numériques, des livres audio -en numérique ou en format CD- et des livres imprimés.


20 % de la population a déjà écouté un livre audio

Deux tiers des Français de plus de 15 ans, en particulier les plus jeunes, indiquent avoir connaissance de la pratique d'écoute de livres audio physiques ou numériques. 17 % de la population a déjà écouté, en partie ou en totalité, des livres audio physiques, et 11 % des livres audio numériques. Ce sont ainsi 10,7 millions d'auditeurs, soit 20 % de la population, qui ont écouté des livres audio.

Qui sont les audio-lecteurs ?

S'agissant des livres audio physiques :

  • 59 % des audio-lecteurs sont des femmes,
  • 31 % ont entre 35 et 49 ans et 21 % entre 25 et 34 ans
  • 35 % sont issus de catégories socioprofessionnelles supérieures (CSP+),
  • et 42 % ont des enfants de moins de 15 ans au foyer.

S'agissant des livres audio numériques :

  • 51 % des audio-lecteurs sont des femmes,
  • 31 % ont entre 35 et 49 ans et 25 % entre 25 et 34 ans,
  • 42 % sont issus de CSP+
  • et 45 % ont des enfants de moins de 15 ans au foyer.


Moins de "gros lecteurs" que pour le livre papier

19 % des audio-lecteurs de livres audio physiques et 27 % des audio-lecteurs de livres audio numériques écoutent un livre audio au moins une fois par mois, ce qui en fait des lecteurs moins assidus que les lecteurs de livres papier (dont plus de la moitié lisent au moins un livre par mois).

34 % des audio-lecteurs de livres audio physiques et 46 % des audio-lecteurs de livres audio numériques sont de gros lecteurs (plus de 20 livres par an) ou de moyens lecteurs (de 5 à 19 par an), contre 68 % pour le livre papier et 54 % pour le livre numérique.


Une écoute en mobilité et dans une logique multitâche

Les audio-lecteurs de livres audio physiques :

  • écoutent majoritairement à domicile (35 %) et avant de se coucher (17 %),
  • pendant leurs loisirs (20 %),
  • dans leur voiture (8 %),
  • dans les transports (14 %).

Les audio-lecteurs de livres audio numériques :

  • écoutent majoritairement à domicile (31 %) et avant de se coucher (22 %),
  • dans les transports (23 %),
  • dans leur voiture (18 %),
  • pendant leurs trajets quotidiens (17 %),
  • pendant leurs loisirs (17 %),
  • pendant les tâches ménagères (13 %).

20 % des audio-lecteurs ont recours au livre audio physique ou numérique dans le cadre de leurs études, et environ 15 % pendant leurs vacances.


La littérature : catégorie la plus écoutée par les audio-lecteurs

Les romans classiques, policiers et contemporains sont particulièrement plébiscités, suivis des catégories fiction jeunesse et éveil/petite enfance pour le livre audio physique, et des catégories SF/épouvante puis mémoires/témoignages et documents/reportages pour le livre audio numérique.

Après la littérature viennent la jeunesse (27 % en physique, 21 % en numérique), les essais (22 % en physique, 31 % en numérique) et les sciences humaines et sociales (15 % en physique, 20 % en numérique).

Équipements de lecture : l'embarras du choix

Les audio-lecteurs sont plus équipés en appareils digitaux que l'ensemble de la population.

S'agissant des livres audio physiques :

  • 53 % des audio-lecteurs sont équipés d'une console de jeux,
  • 39 % d'une enceinte Bluetooth,
  • 30 % d'un lecteur MP3/MP4,
  • et 18 % d'une liseuse.

S'agissant des livres audio numériques :

  • 57 % des audio-lecteurs sont équipés d'une console de jeux,
  • 45 % d'une enceinte Bluetooth,
  • 37 % d'un lecteur MP3/MP4,
  • et 27 % d'une liseuse.

Pour l'écoute de livres audio physiques, 45 % des audio-lecteurs utilisent un ordinateur portable, 23 % un auto-radio, 20 % une chaîne Hi-Fi et 19 % un ordinateur fixe.

Pour l'écoute de livres audio numériques, 56 % des audio-lecteurs utilisent un smartphone, 25 % une tablette numérique, 23 % un ordinateur portable, 8 % un auto-radio, 7 % une liseuse, 7 % un ordinateur fixe et 6 % un lecteur MP3/MP4.

Le recours aux enceintes Bluetooth et connectées reste encore modeste (environ 3 %).

À noter : les 15-24 ans recourent plus volontiers au smartphone que les plus de 50 ans qui privilégient la tablette ou l'ordinateur portable.

De la diversité dans les modes d'acquisition

Pour les livres audio physiques, les audio-lecteurs ont recours :

  • au prêt en bibliothèque (49 %),
  • à l'achat neuf (46%),
  • au prêt entre particuliers (39 %),
  • à l'achat d'occasion (26 %)
  • à l'abonnement (17 %).

Pour les livre audio numériques, les audio-lecteurs ont recours :

  • au téléchargement gratuit légal (52 %),
  • au paiement à l'acte (43 %),
  • au prêt numérique en bibliothèque (32 %),
  • au prêt entre particuliers (26 %),
  • à l'abonnement (25 %),
  • et au paiement à l'acte en streaming (23 %).


12 % de la population a déjà acheté un livre audio, contre 89 % pour le livre imprimé

Si les audio-lecteurs privilégient l'achat de livres audio physiques en grande surface spécialisée (74 %) et en librairie (61 %), ils achètent les livres audio numériques sur les grandes plateformes (61 %), dont Audible, et via les applications de lecture (38 %).

Le recours à l'offre illégale reste marginale dans le secteur du livre, on peut néanmoins noter que 23% des auditeurs de livres audio numériques indiquent y avoir déjà eu recours, principalement pour les raisons suivantes : gratuité, offre légale estimée trop chère, titres indisponibles en offre légale.

Accès directs :