Bibliothèque de Jean Giono - Manosque (04)

Une convention de souscription entre l'Association des Amis de Jean Giono et la Fondation du patrimoine pour l'acquisition de la bibliothèque personnelle de l'écrivain.


« En 2012, Sylvie Giono prit la décision de mettre en vente le Paraïs, la maison de Manosque où son père, Jean Giono, a composé presque toute son œuvre. Pendant près d'un demi-siècle après la disparition de l'écrivain, le Paraïs est resté propriété familiale. Mais son entretien étant devenu une charge trop lourde, Sylvie Giono a choisi, non sans déchirement, de se séparer de cette maison, inscrite Monument Historique en 1996.

Seul acheteur à s'être présenté, la commune de Manosque a fait l'acquisition de la propriété foncière en mars 2016, après avoir proposé à l'association des Amis de Jean Giono de trouver le financement qui lui permettrait de faire l'acquisition des 8 500 ouvrages de la bibliothèque de travail de Giono, évaluée 110 000 €. De son côté, Sylvie Giono souhaitant le maintien en l'état du décor intérieur donna son accord pour que l'association acquiert pour un montant de 56 000 € la discothèque de son père et la plus grande partie des 1 200 objets mobiliers conservés au Paraïs.

En février 2016, l'association engage des discussions avec la Fondation du patrimoine à travers sa déléguée départementale, Marie-Françoise Brunel. La convention de souscription entre l'association et la Fondation du patrimoine est signée publiquement, le 4 juin 2015, au Centre National du Livre à Paris, en présence de Vincent Monadé, président du CNL et de Pierre Bergé qui soutient le projet et préside le comité de parrainage constitué à cette occasion.

À la somme de 166 000 €, fixée après évaluation et expertise, il fallait ajouter les frais d'actes et de gestion de la souscription, ainsi que la rémunération d'une mission en recherche de mécénat : le coût total de l'opération s'est monté à 185 716 €. La souscription sous l'égide de la Fondation du patrimoine, close le 1er juin 2017, a permis de réunir 120 820 €.

Quatre subventions ont complété le financement : 10 000 € du ministère de la Culture et de la Communication ; 10 000 € de la Fondation Louis D.-Institut de France ; 12 000 € attribués par la délégation départementale des Alpes-de-Haute-Provence de la Fondation du patrimoine et un soutien de 25 000 € de la Fondation d'entreprise Total, premier mécène de la Fondation du patrimoine.

Pour conclure l'acquisition, l'association a engagé 7 896 € sur ses fonds propres. Les 120 820 € collectés grâce à la souscription, dont le succès a été salué par la Fondation du patrimoine, proviennent de 403 dons, dont 196 - soit près la moitié - émanent de membres de l'association des Amis de Jean Giono, dont l'engagement dans ce projet est à saluer.

Les dons exceptionnels de deux mécènes, Pierre Bergé et Metin Arditi, ont été versés à la souscription pour un montant total de 50 000 €.

L'acquisition est effective depuis le 20 octobre 2017. Auparavant, une convention de prêt à usage d'une durée de quinze ans, renouvelable tous les cinq ans, avait été signée entre la commune de Manosque et l'association des Amis de Jean Giono, qui est aujourd'hui locataire à titre gratuit du Paraïs. En contrepartie, l'association s'est engagée à maintenir sur place pour la durée de la convention les collections dont elle a fait l'acquisition. »


Jacques Mény, Président des Amis de Jean Giono


Témoignage recueilli par l'Agence régionale du Livre Provence-Alpes-Côte d'Azur, août 2018

Numérisation de la presse ancienne - Aix-en-Provence (13)

Un partenariat entre la bibliothèque Méjanes et la Fondation Crédit Agricole Alpes Provence.

« Depuis 2005, la bibliothèque Méjanes mène une politique active de numérisation et de mise en ligne. Mais sur les 300 000 volumes du fonds ancien, seule une toute petite partie a été numérisée… Des priorités ont été définies en fonction de la rareté et de l'intérêt des collections : manuscrits médiévaux, fonds local (iconographie, presse et manuscrits d'histoire locale), impressions aixoises, imprimés rares (unica).

La bibliothèque Méjanes propose en ligne deux titres de journaux locaux : le National d'Aix (1871-1919) et le Mémorial d'Aix (1837-1944). La poursuite de la numérisation de ce corpus est particulièrement importante pour plusieurs raisons :

  • Les journaux des 19e et 20e siècles sont dans un très mauvais état de conservation : leur papier acide est jauni, cassant ; la numérisation permet de les sauvegarder.
  • Les techniques mises en œuvre aujourd'hui sur les textes imprimés (OCR ou reconnaissance optique des caractères) permettent de rechercher un mot, une expression, un nom et par conséquent la numérisation apporte une vraie valeur ajoutée à la consultation fastidieuse et peu fructueuse des originaux.
  • La presse locale ancienne est un gisement documentaire formidable. Tout le monde y trouve son compte : les littéraires avec des inédits, les scientifiques avec des découvertes et des phénomènes vrais ou faux, les érudits locaux qui travaillent sur les lieux ou les personnalités de tous ordres (en particulier les artistes), les généalogistes, les passionnés de la ville qui s'intéressent aux commerces, publicités, loisirs, faits divers, etc.

Aussi, ayant proposé au mécénat de la Fondation d'Entreprise Crédit Agricole Alpes Provence la numérisation de 7 titres de journaux locaux supplémentaires, c'est la rencontre d'un public varié avec ce patrimoine documentaire local en péril, ainsi que la mise en œuvre des technologies numériques pour le sauvegarder, qui ont séduit. L'opération est financée en totalité, à hauteur de 26 000 €. Une belle opportunité pour la bibliothèque Méjanes et les internautes qui peuvent découvrir 55 000 pages de presse ancienne ! »


Aurélie Bosc, directrice adjointe Patrimoine, archives et numérique – Bibliothèque Méjanes


Témoignage recueilli par l'Agence régionale du Livre Provence-Alpes-Côte d'Azur, juillet 2018

Accès directs :