L'Agence régionale du Livre développe depuis 2015 une mission de modernisation des bibliothèques en milieu carcéral en direction de publics dits “empêchés”. Elle y pilote également des actions de développement culturel : ateliers BD, résidences d'auteurs, écriture...

2018/2019 : une année expérimentale

En lien avec la Direction interrégionale de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) et la Drac Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'Agence a mené pendant un an une expérimentation en direction de mineurs placés sous main de justice et de leurs éducateurs PJJ, dans les foyers qui les accueillent.

Il existe trente lieux (publics et privés) d'hébergement en région pour jeunes délinquants. Il s'agit le plus souvent de maisons individuelles mixtes qui disposent de douze places. Le placement permet aux mineurs de réapprendre le "vivre ensemble" au quotidien, suivre des activités régulières et s'éloigner de leur environnement d'origine.
Encadrés par des éducateurs, psychologues, infirmiers, enseignants et maîtres(ses) de maison, les jeunes (de 14 à 18 ans) sont placés pour une durée moyenne de six mois, renouvelable une fois.

C'est par un appel à candidatures de la Direction interrégionale de la PJJ que six d'entre eux ont été retenus pour bénéficier de l'expérimentation.

L'expérimentation menée dans la région de juin 2018 à juin 2019 a consisté à :

  • créer des espaces de lecture dans six foyers (à Marseille, Martigues, Nice et Toulon) ;
  • impliquer les jeunes et les éducateurs tout au long du projet (de la conception à la réalisation) ;
  • faire découvrir les métiers du livre (visites de librairies et bibliothèques) ;
  • proposer des ateliers (lecture, BD, philo...) pour animer les espaces de lecture.

Les bibliothèques municipales sont partenaires et acteurs de ce projet (visites, prêt de livres...), tout comme l'association les Compagnons Bâtisseurs pour le volet réalisation technique (intervention dans quatre foyers en 2019).

Une étude/expérimentation

En préalable, un état des lieux portant sur l'offre de lecture a été réalisé dans les douze établissements et centres éducatifs fermés publics de la PJJ. Questionnaires et visites ont permis de découvrir les sites et leurs spécificités.

S'appuyant sur l'état des lieux, l'étude présente :

  • le fonctionnement de la Protection judiciaire de la jeunesse (niveau national, régional, protocole Culture/Justice...) ;
  • le fonctionnement du ministère de la Culture, le livre et la lecture (niveau national, régional...) ;
  • l'expérimentation menée en région Provence-Alpes-Côte d'Azur dans 6 foyers ;
  • une expérimentation hors région ;
  • des préconisations.

Le dispositif 2020

Pour l'année 2020, il a été acté que 3 nouveaux établissements d'hébergement bénéficieraient de créations d'espaces lecture. Les six anciens  profiteront de la consolidation des espaces afin de faire perdurer la dynamique dans l'établissement.


Calendrier

Octobre : appel à candidature afin de favoriser le volontariat

Établissements participant pour la première année :

  • Novembre : choix des nouveaux établissements ;
  • Janvier/février : 3 séances de réflexion participative (par lieu) ;
  • Février/mars : aménagement des lieux + visite en bibliothèque + visite et achats en librairie ;
  • Avril/mai : ateliers permettant d'animer les espaces de lecture.


Établissements participant pour la deuxième année :

  • tout au long de l'année : achat de livre ;
  • tout au long de l'année : ateliers artistiques en lien avec le livre ;
  • tout au long de l'année : conseil et accompagnement.


Automne : journée annuelle de présentation du projet (bilan, retour d'expérience et échanges entre acteurs).

Formation

La formation des éducateurs et personnels œuvrant dans les unités d'hébergement est un élément clé de la pérennité des espaces de lecture et de leur utilisation par les jeunes.

 

Le projet Passage a reçu le soutien du Centre national du Livre

ainsi que des fondations CMA/CGM et SNCF

Accès directs :