Auteur(s)
Éditeur Audacia éditions
Parution
Spécificités 211 p. ; 23 x 14 cm ; épaisseur : 1.6 cm ; reliure : Broché
ISBN 9782357180017
EAN 9782357180017
Thème Histoire de l'art, études -- Marché de l?art

4e de couverture

Béatrice de Rothschild, devenue par mariage Madame Maurice Ephrussi (1864-1934) a légué à l'État une collection d'art français remarquable et une fastueuse villa néo-Renaissance entourée de jardins de rêve. Souvent présentée comme une élégante et capricieuse évaporée, objet de commentaires furtifs voire malveillants mais toujours superficiels, il semble qu'elle ait, même après sa mort, réussi à échapper à toute analyse sérieuse.

Pour combler ce vide, cet ouvrage n'est pas seulement sa biographie, dans la mesure où sa vie privée tient toujours le rôle d'un arrière-fond, mais plus largement le portrait d'un esthète et d'un tempérament artistique. Il pourrait être sous-titré Contribution à une histoire des collectionneurs français de la Belle Epoque puisqu'il lui restitue sa place parmi les grands amateurs des années 1900 qui se sont passionnés pour l'art français du XVIIIe siècle, comme les Doucet, Camondo, Castellane...

Madame Ephrussi connut finalement une existence pleine d'ombres, qui rendent le tableau de sa vie plus contrasté et moins plat que ne semblait l'avoir tracé son destin rothschildien. En cela, toujours sertie dans de somptueux décors, elle offre, comme les princesses du théâtre classique, un raccourci du destin humain avec ses espoirs, ses désillusions et enfin sa douloureuse lucidité, qui lui donne toute sa grandeur.

Accès directs :