Auteur(s)
Éditeur le Bec en l'air
Parution
Spécificités 122 p. ; 29 x 21 cm ; épaisseur : 1 cm ; illustrations en noir et en couleur ; reliure : Broché
ISBN 9782916073958
EAN 9782916073958
Thème Arts majeurs -- Architecture, urbanisme

4e de couverture

La pierre est présente dans tous les paysages du monde méditerranéen.
Utilisée pour bâtir de solides murailles et des cabanes de berger, elle est aussi
le matériau de prédilection pour le revêtement des chemins et des places.
En Provence, on nomme «calade» la technique traditionnelle où la pierre brute
locale est posée debout, sur chant. Certains villages conservent encore leurs aires
de battage et leurs ruelles caladées, tandis que dans les villes, les hôtels
particuliers et les cours privées déploient leur richesse en de précieux tapis
de pierres. En Italie, les ciottolati, mélange de galets noirs et blancs, recouvrent
le parvis des églises, tout comme en Grèce, où ils prennent le nom de chochlakia.

Depuis quelques années, de nombreuses créations publiques ou privées remettent
à l'honneur un savoir-faire que cet ouvrage a choisi d'aborder sous deux angles
complémentaires. La première partie du livre entraîne le lecteur dans une découverte
typologique et historique des plus belles calades, de la Méditerranée à la Chine ;
la seconde délivre les règles de base qui permettront de réaliser soi-même
un sol de pierre. Des dessins techniques et des photos illustrent avec précision
chacun des gestes du caladeur. Un grand soin a été accordé à l'image,
qui dialogue ici habilement avec un texte vivant et documentaire,
éclairé par les conseils d'un spécialiste de la calade.

Accès directs :