Auteur(s)
Éditeur Rouge profond
Collection Décors
Parution
Spécificités 153 p. ; 21 x 16 cm ; épaisseur : 1.3 cm ; illustrations en noir et en couleur ; reliure : Broché sous jaquette
ISBN 9791097309459
EAN 1097309459
Thème Arts majeurs -- Cinéma

4e de couverture

Par où entrer dans l'oeuvre visionnaire de F.J. Ossang ? En le lisant, en écoutant sa voix. Depuis 1975, son insurrection lyrique agit sur plusieurs fronts : littérature, chant, rock n'roll. Il s'attaque au cinéma en 1982 « quand la musique ne suffit plus ». Animé de la même pulsion de vie qui fit jaillir l'incandescence punk de l'Occident moribond, il radiographie le siècle à rebrousse-poil, porté par sa passion pour l'argentique, le noir & blanc, l'usage de cartons, les dialogues trempés de mystère. Se réinvente une mythologie des temps modernes, constellée de références, propos décalés, sans clivage entre les genres, du récit épique aux films d'espionnage.

Enfant de terres volcaniques, Ossang aime tourner dans des paysages « extra-terrestres » : désert d'Atacama, champs de mégalithes, contrées de l'Extrême-Orient russe, Archipel des Açores... Noise & roll, industrielle, tribale, la bande sonore fait retentir le fracas des batailles perdues ou gagnées. Soustraits à toute continuité, ses films se découvrent comme des palimpsestes : les réseaux souterrains invitent à d'autres systèmes de circulation ; chaque fragment se développe sans la médiation des autres dans l'ampleur et la profondeur de la matière chimique, quand la pellicule transpercée de lumière révèle de foudroyantes splendeurs saisies dans l'essence du réel.

Accès directs :