Auteur(s)
Éditeur les Enfants rouges
Collection Isturiale
Parution
Spécificités 156 p. ; 24 x 17 cm ; épaisseur : 1.4 cm ; illustrations en noir et blanc ; reliure : Broché
ISBN 9782354190637
EAN 9782354190637
Thème Bandes dessinées, comics, mangas -- Bandes dessinées

4e de couverture

« Je veux que tu sois mon papa » ce sont les mots que Jean-Eudes, un enfant de six ans, adresse à Bernard, en 2003 dans un orphelinat burkinabé. L'idée fait son chemin et Bernard adopte l'enfant. Tout semble
aller pour le mieux du point de vue administratif et juridique jusqu'à ce qu'on trouve une faille dans le dossier : la monoparentalité de Bernard. Or, Bernard est gay : sans que ce ne soit jamais mentionné, on comprend
que c'est là que se cache le motif du refus. Jean-Eudes est adopté mais
ne peut rejoindre son père en France.

Après avoir épuisé tous les recours administratifs, Bernard choisit une solution ultime pour se faire entendre : la grève de la faim.

Un récit qui nous entraîne dans les méandres absurdes des administrations et nous fait découvrir tous les aspects d'une Afrique mystérieuse et contrastée.

Jean-Marc Pontier se lance ici dans une approche documentaire partie d'une simple conversation. Pendant sa grève
de la faim, Bernard Valgaeren lui raconte l'histoire de Jean-Eudes :

- Tu devrais en faire un livre, lui dit Jean-Marc.

Bernard le prend au mot et lui envoie ses premiers textes et documents. C'est le début d'un travail de reconstitution qui va rapidement ouvrir sur d'autres sujets : corruption, blocages administratifs, exploitation des enfants, mariage pour tous et homophobie. Sans oublier la belle histoire de la troupe ARTS SAUTS à travers le personnage de Jean-Jean, ami de Bernard.
Comment l'hypocrisie administrative préfère geler un dossier et obéir aux vieilles règles de la corruption plutôt
que de réunir un père et son fils ?

C'est ce que Jean-Eudes tente d'élucider.

Accès directs :