Auteur(s)
Éditeur Presses du Midi
Parution
Spécificités 254 p. ; 23 x 16 cm ; épaisseur : 1.5 cm ; illustrations en noir et en couleur ; reliure : Broché
ISBN 9782812711534
EAN 9782812711534
Thème Biographies, Mémoires -- Biographies

4e de couverture

En 1938, les Winischki et leurs trois jeunes enfants fuient Berlin pour Bruxelles. Dans la tourmente de mai 1940, ils se retrouvent sur la Grand-Place de Roubaix. Une famille juive et allemande que prend en charge Léon Coghe, un policier qui refuse le régime de Vichy. De 1940 à 1944, au gré des évènements, il les fait déménager à treize reprises. De confession protestante, Léon Coghe oeuvre avec le Pasteur Marcel Pasche, un Suisse en charge de la communauté de Roubaix. Ils sont en lien avec des réseaux de résistance composés de gens ordinaires, de toutes conditions sociales qui montent des filières d'évasion de soldats anglais, créent la presse clandestine. Le Pasteur Pasche bénéficie aussi de l'aide de pasteurs allemands de la Wehrmacht en poste à Lille. Des enfants juifs échappent ainsi à la déportation par le biais de l'hôpital Ambroise Paré. Témoins d'évènements tragiques (rafles, grève des mineurs, attentats, représailles, bombardements, le drame d'Ascq, le train de Loos) les Winischki, survivent ainsi dans la clandestinité jusqu'à la Libération. Leurs sauveurs sont reconnus « Justes parmi les Nations ».

Accès directs :