Auteur(s)
Éditeur le Chien rouge
Parution
Spécificités 105 p. ; 19 x 11 cm ; épaisseur : 0.8 cm ; reliure : Broché
ISBN 9782916542034
EAN 9782916542034
Thème Sciences politiques

4e de couverture

Qui a dit ça ?

« Je crois que Marseille est incurable à jamais. »

« Il faut nous débarrasser de la moitié des habitants de la ville. »

« Pour que les gens soient mélangés, il faut que certains partent. »

Comme dans un combat d'art martial, nous utiliserons l'élan et le poids de l'adversaire pour le déstabiliser.

À travers un inventaire de petites phrases outrancières lancées contre une ville dont le centre est encore populaire, ce livre retrace en filigrane l'histoire d'un mépris et d'une obsession. Mépris - et crainte - de dirigeants qui, de Louis XIV au maire actuel en passant par un consul de la Terreur et le gouvernement de Vichy, ont voulu changer radicalement le visage d'une cité « pas comme il faut ».

L'enjeu est global autant que local, exemplaire de la guerre menée partout contre les cultures citadines : l'argent est placé au centre, les êtres humains déplacés en périphérie.

Accès directs :