Auteur(s)
Éditeur Presses universitaires de Provence
Collection Arts. Série Hors champs
Parution
Spécificités 418 p. ; 22 x 17 cm ; épaisseur : 2.2 cm ; illustrations en noir et en couleur ; reliure : Broché
ISBN 9791032003398
EAN 1032003398
Thème Arts majeurs -- Cinéma

4e de couverture

Le centre méditerranéen de création cinématographique

Une expérience de la décentralisation

Entre 1979 et 1985, près de Marseille, sur le domaine de Fontblanche à Vitrolles, le Centre Méditerranéen de Création Cinématographique a été un lieu unique de réflexion et de débats sur le cinéma, mais aussi d'accompagnement et d'aide à la création. Expérience de la décentralisation, le CMCC était un centre régional, équipé en matériel et outils de production, dont le cinéaste René Allio était la cheville ouvrière. Les activités et moyens du CMCC devaient offrir à des jeunes gens passionnés de cinéma un lieu où échanger, expérimenter des outils et créer des réseaux d'entre-aide associant réalisateurs et techniciens. Philippe Faucon et Robert Guédiguian y ont fait leurs premiers films. Des cinéastes comme Otar Iosseliani, Helma Sanders- Brahms, Alain Cavalier, Frederick Wiseman, Jean-Luc Godard, Robert Kramer, Youssef Chahine, Chantal Akerman s'y croisèrent. Archives et témoignages des principaux intervenants du centre, pour qui la mémoire de ce qui s'y est joué est encore vive, mais aussi textes d'analystes ou d'historiens du cinéma sont ici réunis pour relater l'histoire du CMCC et la tentative de donner une forme institutionnelle à l'utopie d'un cinéma de création en région. L'intelligence des textes de présentation des rencontres, la densité des discussions des séminaires et l'actualité des thématiques abordées au CMCC, offrent une matière pour penser les potentialités de la décentralisation culturelle, toujours en jeu aujourd'hui.

Accès directs :