Auteur(s)
Éditeur Les éditions Ovadia
Collection Visions spirituelles
Parution
Spécificités 323 p. ; 21 x 15 cm ; épaisseur : 1.9 cm ; illustrations en noir et blanc ; reliure : Broché
ISBN 9782363920188
EAN 9782363920188
Thème Christianisme -- Etudes bibliques

4e de couverture

Le 'droit' est toujours relatif : seule la 'désobéissance' est
créatrice d''autre chose', même au prix du chaos. C'est au final
ce qui correspond ou non à l'Amour qui en décidera.

Question : Peut-on désobéir par amour, ou aimer tout en
désobéissant, si on préfère ?

Le Droit et les Institutions ne peuvent exiger qu'une
soumission extérieure et non pas un acquiescement intérieur
absolu : ils n'entraînent alors qu'une obéissance relative.

Une norme précise, reconnue comme obsolète ne peut plus
constituer une obligation de quelque degré que ce soit !

Cet ancien principe juridique est reconnu aussi dans toutes
les traditions : c'est l'«équité» qui est désignée par la notion
d'épikie.

C'est là ce que l'on pourrait désigner comme (dés)obéissance
créatrice : un comportement qui n'est qu'extérieurement opposé
à la norme, car dans les faits, il en réalise en vérité le sens profond.

La vertu de l'épikie et l'orientation dernière fixée
sur le principe de l'Amour ne justifient pas seulement
la désobéissance reconnue comme nécessaire : elles lui
donnent un caractère proprement sacré, au nom de la
liberté de conscience.

Les membres du J4 ont eu, chacun pour soi, à se
confronter à la question, et ils l'ont retournée 'contre'
Dieu...

Accès directs :