Auteur(s)
Éditeur Impr. nationale / Actes Sud
Collection Arts du livre
Parution
Spécificités 412 p. ; 25 x 22 cm ; épaisseur : 3.8 cm ; illustrations en noir et en couleur ; reliure : Broché
ISBN 9782330106447
EAN 9782330106447
Thème Lettres et Sciences du langage -- Sciences de l'information et de la communication

4e de couverture

La Bibliothèque apostolique vaticane conserve de très nombreuses versions manuscrites de la Bible, toutes aussi rares que somptueuses, qui constituent les plus anciens témoins écrits de l'histoire religieuse.

La nécessaire transmission du texte biblique et de ses commentaires, destinés à l'usage de l'individu comme à celui de la communauté, a très tôt favorisé la confection de supports précieux et la création d'une iconographie splendide et novatrice. Découpage et mises en pages du texte et du parataxe, placement des lettrines et des illustrations... : les copistes et les enlumineurs, bien avant l'imprimerie, ont déployé dès la fin du IIe siècle une inventivité dont sut bénéficier toute la production intellectuelle et artistique, jusqu'à la Renaissance.

Diffusée progressivement dans les grandes aires de la culture chrétienne, elle a connu sa première version imprimée au milieu du XVe siècle avec la Bible dite « à 42 lignes », composée et mise sous presses par Gutenberg.

Avant cette date charnière, plus d'un millénaire s'est écoulé au long duquel se sont multipliées d'abord les versions manuscrites en langues grecque, latine, copte, arabe, slave, éthiopienne, syriaque, arménienne, gotique et géorgienne, puis les productions byzantines, orientales et hébraïques, avant celles de l'Occident médiéval : bibles carolingiennes, ottoniennes et romanes, enfin gothiques.

Le voyage ici proposé offre l'occasion de parcourir et de mieux comprendre plus d'un millénaire d'histoire artistique et religieuse.

Accès directs :