Auteur(s)
Éditeur Pourquoi viens-tu si tard ?
Parution
Spécificités 216 p. ; 21 x 14 cm ; illustrations en noir et blanc ; reliure : Broché
ISBN 9782919113118
EAN 9782919113118
Thème Littérature générale -- Nouvelles

4e de couverture

Il est écrit quelque part, dans un texte apocryphe, que Noé
détestait les figues et adorait le raisin.

Un jour de septembre, se promenant avec Dieu sur les pentes
du mont Ararat qu'il aimait tant, ils arrivèrent dans une vigne
où poussait un figuier. La vigne était chargée de belles grappes
bien mûres et les branches du figuier arboraient quelques belles
figues mielleuses à souhait.

La marche donne faim, sur terre comme ailleurs, et Dieu dit :

. Asseyons-nous un moment et mangeons. Que préfères-tu,
figues ou raisins ?
. Si je réponds raisins, pensa Noé, Dieu en mangera aussi et
il n'en restera pas assez pour moi.


C'est pourquoi il répondit :

. Seigneur, les figues sont très nourrissantes. Elles nous feront
un déjeuner délicieux !
. C'est d'accord, dit Dieu conciliant, et puisque tu aimes tant
les figues, je vais te faire un cadeau : à partir d'aujourd'hui, les
figuiers fleuri... ronche, toussauta le Très-Haut, les figuiers fleuriront
deux fois l'an pour donner double récolte de fruits.


En entendant cela, Noé faillit s'étrangler :

. Si j'avais choisi le raisin, se dit-il in petto, ce serait la vigne,
et non ce stupide figuier qui produirait deux fois dans l'année !


Mais il était trop tard pour revenir en arrière et la parole de
Dieu est irréversible, dit-on. Depuis ce temps-là, les figuiers fleurissent
deux fois, mais pas tous ! Certains ne produisent qu'une
récolte.

Serait-ce un effet malencontreux de la toux de Dieu ?

Accès directs :