Auteur(s)
Éditeur C'est-à-dire éditions
Collection Un territoire et des hommes
Parution
Spécificités 204 p. ; 23 x 17 cm ; illustrations en noir et en couleur, cartes ; reliure : Broché
ISBN 9782918235255
EAN 9782918235255
Thème Lettres et Sciences du langage -- Sciences de l'information et de la communication

4e de couverture

Un peu partout en Provence, autrefois et parfois jusqu'à aujourd'hui, des fêtes patronales ont été ponctuées par de bruyants tirs de fusil. Des jeunes gens du village, réunis sous le terme de « bravadiers », tirent rituellement à la poudre noire. En quoi cette pratique, avec ses aspects guerriers, peut-elle avoir une signification festive ? Quelles sont les fonctions de la bravade ? Quelles sont ses origines historiques ? Pourquoi existe-t-elle dans certains villages et pas dans d'autres ? Qui en sont les acteurs ? Comment la contrôler ? Et quelle est l'actualité de cette pratique à l'époque contemporaine ?

Partant d'une relation inédite de la fête de saint Maxime, à Riez (Alpes-de-Haute-Provence), écrite par Roger de Gaudemar en 1869, le livre apporte des enquêtes sur les bravades aujourd'hui autour du golfe de Saint-Tropez, à Signes, Tarascon, Annot, et franchissant la mer, rend compte des compétitions ritualisées dans le Sahara algérien.

Accès directs :