Auteur(s)
Éditeur Actes Sud / Institut Lumière
Parution
Spécificités 913 p. ; 24 x 17 cm ; épaisseur : 4.8 cm ; illustrations en noir et blanc ; reliure : Broché
ISBN 9782330141035
EAN 9782330141035
Thème Arts majeurs -- Cinéma

4e de couverture

On le sait peu, mais Michel Audiard est l'auteur qui a le plus adapté Georges Simenon au cinéma. Entre 1956 et 1962, il a collaboré à pas moins de six films tirés de l'oeuvre de l'écrivain belge. Ce volume donne à lire les scénarios de trois de ces adaptations, dont Audiard fut à la fois le coscénariste et le dialoguiste : Le Sang à la tête de Gilles Grangier (1956), Maigret tend un piège de Jean Delannoy et Le Président d'Henri Verneuil (1961). Trois films qui ont pour acteur vedette Jean Gabin, à l'époque où Michel Audiard était son dialoguiste attitré et où l'acteur était devenu l'interprète simenonien par excellence.

La lecture de ces scénarios, publiés pour la première fois, permet de suivre le travail d'un auteur, Michel Audiard, au moment où il émerge sur les devants de la scène. Le style de ses dialogues est déjà là, bien sûr, solide et percutant, mais on discerne aussi chez lui une inspiration différente de celle des grandes comédies auxquelles son nom reste attaché. C'est donc l'histoire du rapport d'Audiard à un auteur hors norme, Simenon, qui se donne ici à lire, tout comme celle de sa collaboration avec Gabin. Et cette histoire nous conduit au seuil de sa période la plus glorieuse, les années 1960, où son seul nom suffira à estampiller un film.

Cette édition a pour ambition de montrer l'auteur au travail : les scénarios édités, qui divergent parfois sensiblement du film, sont munis d'un appareil critique et accompagnés d'une présentation qui a pour but de retracer le cheminement du projet, depuis le choix du roman jusqu'au film achevé, de découvrir cette écriture précise et son adaptation face à la réalité du tournage et de la production. Des photographies et des extraits d'articles de journaux de l'époque viennent compléter l'ensemble.

Cette édition a été établie par Benoît Denis, directeur du Centre d'études Georges Simenon de l'Université de Liège.

Accès directs :