Auteur(s)
Éditeur Presses universitaires de Provence
Collection Chants sons
Parution
Spécificités 399 p. ; 18 x 18 cm ; épaisseur : 2.1 cm ; reliure : Broché
ISBN 9791032002896
EAN 1032002896
Thème Arts majeurs -- Musique

4e de couverture

Piero d'Ostra

Réécrire Brassens ?

On présente ici presque cinquante traductions inédites en italien de chansons de Brassens, réalisées par l'écrivain Piero d'Ostra. C'est l'occasion de revenir sur les originaux, leur portée, leur structure, leur solide légèreté. De La mauvaise herbe aux Passantes, du Pornographe au Vieux Léon, on examine à la loupe les nuances à rendre, l'impossible à traduire, la gageure remportée. Piero d'Ostra, en marchant dans les pas de Brassens, crée aussi une oeuvre propre. En étudiant son jeu de fidélités et d'écarts, on réfléchit sur l'adaptation de chanson. Exercice redoutable car la musique impose ses contraintes, la rime sa dictature, la prosodie sa tyrannie. Ce véritable chansonnier est donc également un essai sur l'adaptation, ses motifs, ses risques, ses bravades. C'est inévitablement aussi un essai sur Brassens, et sans aucun doute un passeport vers l'oeuvre littéraire de son traducteur.

Sur le disque joint à l'ouvrage, l'auteure chante les traductions italiennes et propose une réécriture également musicale grâce au talent de Cyril Achard qui l'accompagne, guitariste de jazz qui a forgé des arrangements révolutionnaires. Brassens en italien et en jazz ? Il en ressort un ouvrage de recherche-création novateur et tourné vers un large public.

Accès directs :