Auteur(s)
Éditeur Gaussen
Parution
Spécificités 244 p. ; 21 x 14 cm ; épaisseur : 2.1 cm ; reliure : Broché
ISBN 9782356981769
EAN 9782356981769
Thème Romans et nouvelles de genre -- Romans historiques

4e de couverture

Quand Marseille criait « vive Paris ! »

On connaît celle de Paris, mais d'autres « communes » ont existé dans les premiers moments de la IIIe République alors qu'une partie du territoire était occupée par la Prusse.

Peu évoquée dans l'histoire officielle et souvent méconnue, la Commune de Marseille a été le plus long et le plus important de ces mouvements de province.

Le 23 mars 1871, les Marseillais manifestent pour soutenir les insurgés de la capitale avant d'être réprimés dans le sang deux semaines plus tard, le 4 avril, par les troupes du général Espivent.

Mais la « Commune Révolutionnaire de Marseille » s'est constituée dès la fin du mois d'octobre 1870 au moment de l'invasion prussienne et de l'écroulement du Second Empire.

C'est l'ensemble de cette séquence révolutionnaire que Robert Rossi fait revivre dans ce roman à la documentation très précise, à travers le parcours d'Édouard Chenet, tout juste vingt ans et en rupture de banc avec un milieu familial monarchiste et petit-bourgeois.

Accès directs :