Auteur(s)
Éditeur Plaine page
Collection Calepins
Parution
Spécificités 32 p. ; 22 x 17 cm ; illustrations en couleur ; reliure : Broché
ISBN 9791096646241
EAN 1096646241
Thème Poésie -- Poésie contemporaine

4e de couverture

Dans un infini, tout trouve un sens. C'est seulement dans un espace limité, dans un endroit fermé, où des murs et des frontières se sont dressés, que tout devient insensé.

Sens et non-sens nous entraînent dans l'univers si singulier de Jean-Luc Parant où prosaïque et cosmique ont cessé d'être perçus différemment. Le non-sens, pour lui, n'est pas un refus de sens mais un sens autre dans ce « non » initié par l'homme. Le poète nous révèle, une fois de plus, le sens élémentaire des choses pour nous aider à retrouver une place d'humain dans cette humilité perdue.

Au fil des pages, les mots s'enchaînent, les uns imprimés, et les autres manuscrits sans hâte sur des bouts d'enveloppes oblitérées, reçues, vues, touchées et que le poète sort de l'oubli en y imprimant sa trace. Chaque ligne d'écriture, cursive, lisible, se calque toujours à celles de ses dessins qui enveloppent tour à tour le papier. Tout converge alors vers des points à la fois cercles, ronds, boules et yeux curieux pour envahir les 4 coins des supports comme les 4 coins d'un monde dont le sens dérive trop vite et dans lequel on aura du mal à se regarder.

Claudie Lenzi

Accès directs :